×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    De bonnes sources

    De Bonnes Sources

    Par L'Economiste | Edition N°:4854 Le 09/09/2016 | Partager

    • Agents de voyage: La loi adoptée en Conseil du gouvernement
    Le projet de loi relatif à l’organisation du métier d’agents de voyage a passé le cap du Conseil du gouvernement. Ce texte devra attendre la prochaine législature avant d’être examiné au Parlement. Sauf dans le cas où une session extraordinaire est programmée durant ce mois de septembre. Le Conseil du gouvernement a aussi approuvé trois projets de décret. En tête, celui portant création de l’Agence du Millenium challenge account (MCA). Les autres textes concernent la désignation des représentants de l’Etat dans le conseil d’administration de la Caisse de garantie des notaires, et la réorganisation du fonctionnement de l’Institut national du travail social. M.A.M.   

    • Opération Guerguerat: La Minurso était informée
    Mustapha El Khalfi, ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, a relativisé la tension autour des travaux menés par le Maroc dans la zone de Guerguerat. Il a fait savoir que la Minurso était informée de la volonté du Maroc de procéder au revêtement de cette route frontalière, dans le cadre des efforts de lutte contre la contrebande et les trafics illicites qui caractérisent cette zone. Les travaux d’asphaltage ont été achevés, est-il indiqué. Le ministre a aussi rappelé que le Maroc s’accroche au respect du cessez-le-feu. M.A.M.  

    • Le marché boursier dans l’expectative  
    La Bourse de Casablanca est clairement dans l’attente de l’annonce des résultats semestriels des sociétés cotées. Si les premiers signes sont encourageants avec la bonne tenue des activités et de la profitabilité des deux plus importantes banques marocaines, l’évolution du marché va être tributaire de la vague des publications des agrégats des 6 premiers mois des émetteurs. Pourvu qu’ils soient bons! M.A.B.

    • Monétique: Record de l’activité en août  
    Nouveau record pour la monétique. Pour le seul mois d’août 2016, l’activité a enregistré son plus haut niveauhistorique. En effet, ce sont plus de 3,9 millions de transactions de paiement pour dépassant les 2,5 milliards de DH qui ont été effectuées par cartes bancaires marocaines et étrangères en août. Cela équivaut à des évolutions de 31,9% en nombre et de 21,4% en montant. Et il ne s’agit là que des opérations réalisées par les commerçants et sites marchands affiliés au Centre monétique interbancaire. M.A.B.  

    • Trésor: Niveau de levées sur le marché maintenu
    Le Trésor maintient un rythme important de levée sur le marché domestique. Après une sortie de 2 milliards de DH la semaine dernière, il vient d’y lever 1,7 milliard lors de l’opération d’émission de Bons de Trésor par adjudication du 06 septembre 2016. En face, la demande culminait à plus de 10 milliards de DH.
    Cette sortie a ainsi porté les maturités court terme (13 semaines, 52 semaines et 2 ans). A noter que le règlement des bons souscrits interviendra le 14 septembre 2016. M.A.B.
    • Augmentation des besoins de financement du Trésor
    Si le Trésor maintient son niveau de levées c’est en partie en raison de ses importants besoins de financement. D’ailleurs, la Direction du trésor et des finances extérieures prévient que le recours au marché des adjudications des valeurs du Trésor pour le mois de septembre 2016, portera sur un montant compris entre 8 et 8,5 milliards de DH. M.A.B.

    • L’ICE obligatoire pour les dossiers médicaux
    Les compagnies d’assurance ont commencé à rejeter les dossiers de remboursements médicaux ne comportant pas l’ICE. Les assurés sont pris de court, d’autant que plusieurs assureurs, n’avaient pas pris la peine de communiquer sur ce changement. H.E.

    • Emission de gaz à Safi: L’OCP infirme
    L’OCP dément toute fuite de gaz toxique au niveau de ses installations à Safi ayant causé des gênes respiratoires chez les populations riveraines dans la nuit du dimanche à lundi. La direction de l’hôpital Mohammed V, les services de la Protection civile ainsi que les autorités locales ont tous confirmé au phosphatier n’avoir enregistré aucun cas d’admission lié à une asphyxie causée par des gaz.
    L’OCP a doté ses installations d’un système de pilotage des lignes de production permettant de maîtriser à tout moment la qualité de l’air. Une station mobile de mesure de la qualité de l’air a également été installée dans les zones limitrophes. H.E.

    • Architectes: Un marché de 95 millions de DH à prendre au port de Casa
    L’agence nationale des ports vient de lancer un concours architectural pour la construction du nouveau port de pêche de Casablanca. Les aménagements prévus s’étendent sur une superficie globale d’environ 9 ha et la surface totale au sol de l’ensemble des bâtiments d’environ 16.450 m². Le marché d’une valeur de 95 millions de DH fait partie du projet de valorisation de l’ancien port de Casablanca et du développement d’un nouveau pôle urbanistique et touristique au centre ville de la métropole économique. J.R.
    • Une étude sur l’agriculture urbaine
    Le ministère de l’Urbanisme prépare une étude sur l’agriculture urbaine. L’idée est de trouver des couloirs marocains à une initiative fortement encouragée par la FAO et l’ONU en tant qu’activité commerciale et professionnelle à part entière et qui fait déjà vivre près de 700 millions de citadins dans le monde. La composante foncière (d’où la tutelle de l’Urbanisme) est déterminante dans ce chantier puisqu’il s’agit de maîtriser l’étalement urbain et rééquilibrer le lien entre les villes et leurs périphéries rurales. Dans une phase pilote, deux pôles géographiques seront ciblés par l’étude: Agadir-Beni Mellal et Fès-Meknès. J.R.

    • Automobile: L’effet salon s’est poursuivi en août
    Les retombées du Salon de l’Automobile qui s’est tenu en mai dernier se font toujours sentir sur le marché des ventes automobiles. A fin août, le marché affiche une insolente progression de plus de 29,5% toutes catégories confondues (importé monté et production locale). Les ventes au terme des 8 premiers mois de l’année ont ainsi atteint 107.394 unités. Celles-ci sont indéniablement portées par le véhicule particulier importé monté dont les immatriculations culminent à 100.490 unités. M.A.B.  

    • Le groupe Renault toujours en tête des ventes
    Les marques du groupe Renault Commerce Maroc se maintiennent en tête du palmarès des meilleures ventes automobiles à fin août. Les deux labels, Dacia et Renault, ont respectivement réalisé 27.641 et 10.559 ventes pour des parts de marché de 27,51 et 10,51%. Ford n’est pas très loin derrière avec 9.986 véhicules écoulés et 9,94% de part de marché. M.A.B.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc