×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Culture

    Jazz au Chellah: La magie opère toujours!

    Par Aïda BOUAZZA | Edition N°:4844 Le 26/08/2016 | Partager
    La 21e édition du festival se tiendra du 22 au 25 septembre
    Beaucoup de nouveautés, des rencontres et des découvertes
    jazz_chellah_044.jpg

    Depuis sa création en 1996, Jazz au Chellah présente au public une vitrine vivante du jazz de l’Union européenne. En 20 ans, 200 concerts ont investi, d’abord les Oudayas puis le Chellah, ancienne nécropole des Mérinides
    (Source: Jazz au Chellah)

    Plus qu’un simple festival, l’évènement rbati de la rentrée, Jazz au Chellah, permet de vivre une véritable expérience musicale dans un lieu emblématique créant un pont entre jazzmen européens et musiciens marocains de divers horizons. Après avoir soufflé sa 20e bougie en 2015, le festival intimiste devenu incontournable pour les amateurs de jazz, est de retour du 22 au 25 septembre et promet, à l’instar des années précédentes, de faire vivre de grands moments d’émotion aux aficionados comme aux néophytes.
    La 21e édition qui aura bien lieu au Chellah (malgré les rénovations en cours), se déroulera sous le thème: «Nouveautés, rencontres et découvertes» toujours avec la même recette. En première partie, l’évènement proposera chaque soir un groupe européen, et en deuxième partie, une fusion maroco-européenne s’invitera sur scène pour le plus grand plaisir des festivaliers. Nouveauté cette année, Jazz au Chellah s’attachera à offrir des animations «hors les murs», afin de permettre à un large public de partager et découvrir cet univers musical. Quant à l’encadrement artistique du festival, il a été confié à deux fervents défenseurs de la musique comme langage universel. Sébastien Vidal, directeur d’antenne à TSF Jazz, programmateur du Jazz Nice Festival, du célèbre club de jazz parisien Le Duc des Lombards… prendra les rênes de la programmation européenne. Du côté de la programmation marocaine, ce sera Jauk El Maleh qui remplacera Majid Bekkas. Aussi appelé le «Gnaoui blanc», ce musicien hors pair a travaillé avec les plus grands d’ici et d’ailleurs, contemplant l’ensemble des sonorités marocaines pour les définir en «Dekka». La programmation définitive du festival qui promet de grandes surprises ne devrait pas tarder à être dévoilée…
    Jazz au Chellah est né en 1996 à l’initiative de l’Union européenne, d’abord sous l’appellation Jazz aux Oudayas, voulant entrer en résonance avec des lieux emblématiques de la capitale. Aujourd’hui, l’évènement est organisé en partenariat avec le ministère de la Culture, la wilaya de Rabat-Salé-Zemmour-Zaërs et les ambassades et Instituts culturels des Etats membres. Depuis la première édition, ce festival intimiste n’est plus à présenter. Il a accueilli pas moins de 200 concerts offrant de grands moments de partage et d’échange autour d’un seul et même langage, la musique.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc