×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Régions

    Souss: Journées de l’environnement de la Vallée du Paradis

    Par Fatiha NAKHLI | Edition N°:4843 Le 25/08/2016 | Partager

    La première édition des journées de l’environnement de la Vallée du Paradis dans la préfecture d’Agadir Ida Outanane démarre ce jeudi 25 août. Une initiative sous le thème «Ma vallée mon paradis, Keep it clean keep it zwine». L’événement, qui se tient à la veille de la COP22 prévue à Marrakech en novembre prochain, est organisé par le Réseau de tourisme rural (RDTR) et l’association du Pays d’accueil touristique des Idaoutananes (PATI). Et ce, en collaboration avec la commune d’Aksri et le Conseil Régional Souss Massa. «L’objectif, à travers cet événement, est de sensibiliser la population locale et les acteurs locaux aux écogestes ainsi qu’à la protection des ressources naturelles», indique un membre du réseau. «Ceci émane de notre responsabilité en matière de la protection de l’environnement, notamment dans nos sites touristiques qui constituent un capital fondamental sur lequel s’appuie le tourisme dans notre région et qui sont menacés par la dégradation», a-t-il ajouté. Il faut préciser que cette action sera par la suite dispatchée sur d’autres sites touristiques au niveau de la région Souss Massa. L’objectif étant de sensibiliser l’ensemble des acteurs de chaque territoire à l’importance de la préservation du patrimoine naturel. En plus de la sensibilisation et de l’opération ramassage des ordures, les organisateurs prévoient de mettre en place un moyen de suivi. Notamment en impliquant tous les partenaires concernés en vue de trouver des mécanismes adéquats permettant la protection du site «Vallée du Paradis» tout au long de l’année. Dans cette perspective, le RDTR et le PATI sont des partenaires du projet «Paiements des services éco-systémiques  (PSE)», initié par le Pnud/ADA et qui intègre le tourisme dans le territoire des Idaoutananes comme projet pilote. L’autre objectif étant la protection des ressources naturelles.
    La convention de collaboration entre le Réseau de développement du tourisme rural et le Pays d’accueil touristique des Idaoutananes a été signée en marge des réunions préparatoires pour l’événement vendredi dernier au siège du RDTR.

    De notre correspondante,
    Fatiha Nakhli

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc