×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    Prix des produits agricoles au niveau du marché de gros

    Par L'Economiste | Edition N°:4837 Le 17/08/2016 | Partager
    prix_pdts_037.jpg

    Par rapport à la journée du 15 aout, les prix des tomates enregistrent une augmentation de 5,2% au niveau de Rabat contre une baisse à Fès et Tanger de 11,1% et 17,6% respectivement. Les prix des oignons secs sont stables, à l'exception d'une hausse enregistrée au niveau de Casablanca et Fès de plus de 8,7%. De même les cours des pommes de terre ont enregistré une hausse au niveau de Casablanca et Marrakech de 4,17% et 3,57% respectivement.
    Concernant les fruits, les oranges ont accusé une hausse niveau de Casablanca et Fès de 3,3% et 9,1% respectivement contre des baisses à Rabat et Tanger de 11,1% et 6,67% respectivement. Les prix des pommes locales tendent à la hausse au niveau de Fès et Rabat contre les prix des bananes ont enregistré une faible baisse de 357% à Casablanca contre une augmentation au niveau de Tanger de 5,56%. Pour les viandes rouges les prix sont stables. Ainsi, les cours des viandes blanches enregistrent des variations de -0,5 à+0,5 DH/kg.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc