×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Régions

Fès: Le CRI parie aussi sur l’investissement des MRE

Par Youness SAAD ALAMI | Edition N°:4832 Le 10/08/2016 | Partager
Une journée dédiée à cette importante clientèle, ce 10 août
Conservation foncière, douanes, Anapec et CNSS sont présents

Le Centre régional d’investissement de Fès-Meknès (CRI) déroule, ce mercredi 10 août, le tapis rouge pour les Marocains résidant à l’étranger (MRE). Organisée sous le thème «nos jeunes MRE, des compétences et des défis pour l’avenir», la célébration de la journée nationale de la diaspora marocaine se tient avec la participation du wali et de plusieurs exposants. Plus de 1.000 personnes sont attendues. Une plate-forme a été aménagée au sein du palais des congrès pour l’accueil des investisseurs et la présentation des projets.

En effet, la Conservation foncière, Al Omrane, la CCIS, la Radeef, l’Anapec, l’Administration des douanes,  l’Ader, MedZ, l’ONDA, l’Agence urbaine et toutes les banques de la place seront représentées dans ce salon. L’objectif est de fournir aux investisseurs les informations nécessaires pour la réalisation de leurs projets. C’est aussi une occasion de rencontrer les MRE qui ont déjà vécu cette expérience. Ils viendront présenter leurs projets, témoigner, ou  soumettre leurs doléances aux responsables de la région.
Par ailleurs, le centre d’investissement a établi une base de données concernant tous les MRE qui ont déjà choisi la région Fès-Meknès pour leurs projets. Pour faciliter toutes les démarches administratives aux MRE, le CRI, appuyé par ses partenaires, met à leur disposition un guichet unique regroupant tous les opérateurs économiques de la région: administrations, secteur privé, et banques. Les investisseurs y trouveront toutes les informations utiles sur l’acte d’investir, ainsi que les lignes de financement offertes par les banques de la place. Pour les requêtes et les doléances des MRE, le CRI a créé une cellule dédiée. Si l’on se réfère aux statistiques établies à fin juin, la commission régionale d'investissement a approuvé quelque 112 projets d’une valeur de 1,84 milliard de DH au titre du premier semestre 2016. Ces projets devront permettre la création de 4145 postes d'emplois. D’autre part, le guichet d’aide aux investisseurs du Centre a reçu 164 demandes d’autorisations de projets d'investissement. En termes de valeur, les secteurs de l'habitat et de l'enseignement ont enregistré une nette prédominance avec une part cumulée de 53% du total des investissements prévus. Les projets industriels arrivent au 3e rang. Ils se concentrent principalement dans la zone industrielle «Miftah El Kheir» (Moulay Yacoub) et l’Agropolis de Meknès. Pour la première (Miftah El Kheir), Mehdi Sebti, directeur sortant d’Al Omrane, en avait fait son cheval de bataille, vendant ainsi plus de 80% des lots. S’agissant enfin des emplois escomptés, le secteur de l'habitat s’accapare 34 % du total des postes à créer.

Répartition

La ventilation des projets d’investissement déposés au CRI fait ressortir l’émergence du secteur touristique, avec 15 demandes traitées, dont 7 portant sur les autorisations de débit de boissons, avec un montant d'investissement total de 8,6 millions de DH. 6 autres projets portent sur les autorisations de classement touristique, avec un montant d'investissement de 68 millions de DH. En outre, la répartition des entreprises par province montre la prédominance de la ville de Meknès avec 25 projets d'une valeur de 322,6 millions de DH, suivie de Moulay Yacoub avec 21 projets (602 millions de DH),  et Taza  (19 projets/173,4 millions de DH). Les provinces de Sefrou, Boulemane, Fès, Ifrane, Taounate et El Hajeb ont eu leur part du gâteau avec respectivement 14 projets d’une valeur de 48,7 millions de DH, 11 projets (22,1 MDH), 10 (308,1 MDH), 8 (130 MDH), 3 (69,5 MDH) et un projet (148 MDH).

De notre correspondant,
Youness SAAD ALAMI
 

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc