×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Entreprises

Salariés, devenez des héros de l’éducation!

Par Ahlam NAZIH | Edition N°:4822 Le 27/07/2016 | Partager
75 employés d’une même entreprise peuvent construire une école préscolaire
C’est le projet de la fondation Zakoura pour lancer 500 établissements d’ici 2018
Le financement de 83 unités en milieu rural déjà sécurisé
education_4822.jpg

Préscolariser un enfant en milieu rural coûte 5,48 DH par jour, soit 167 DH par mois et 1.000 DH par an. Le projet dure deux ans, avant que le relais ne soit donné à la société civile locale. Chaque salarié aura donc à débourser un total de 2.000 DH pour cette opération (Ph. Fondation Zakoura)

C’est une campagne pour le moins originale que celle lancée par la fondation Zakoura il y a près d’un mois. Baptisée «Preschool Heroes 75», elle vise à permettre aux salariés d’une même entreprise de cotiser afin de financer la construction d’une école préscolaire en milieu rural. Chaque groupe de 75 employés peut donc participer, à hauteur de 2.000 DH par personne, au lancement d’un établissement accueillant 75 enfants. Les donateurs peuvent aussi s’impliquer dans la vie quotidienne des écoles à travers différentes activités, comme des ateliers de peinture, des travaux de jardinage, ou des aménagements. Pour les récompenser, des certificats de reconnaissance leur seront distribués. L’entreprise participante, elle, recevra un diplôme d’honneur. 

L’opération rentre dans le cadre du programme Aneer (Action nationale pour l’éducation et la petite enfance en zones rurales), initié en avril 2015, à travers lequel la fondation Zakoura a fait de l’éducation préscolaire sa raison d’être.  La fondation ambitionne de construire 500 écoles préscolaires dans les douars d’ici 2018, ce qui nécessitera un budget global de 150 millions de DH (300.000 DH par école). Pour l’instant, l’ONG a pu sécuriser le financement de 83 établissements, grâce à ses partenaires, mais aussi à ses fonds propres (45 écoles sont d’ores et déjà opérationnelles). Elle en a pris en charge 17, pour un coût de 5 millions de DH. Ce sont donc plus de 8.000 enfants qui pourront en profiter. Près de 150 établissements sont prévus d’ici fin 2016. Un défi que la fondation espère gagner. Aujourd’hui, elle compte sur la solidarité des salariés d’entreprises pour monter en cadence. A terme, 50.000 enfants pourront être préscolarisés en milieu rural. Le projet permettra, en outre, la création de 1.000 emplois. Dans une prochaine étape, la fondation envisage de convaincre les entreprises d’intégrer Aneer dans leurs stratégies RSE. Des ambassadeurs seront, en outre recrutés, pour donner un coup de pouce à l’initiative. Nacer Ibn Abdeljalil, le premier Marocain à avoir gravi l’Everest, a déjà accepté de s’y associer.
Le préscolaire est une étape essentielle dans le parcours scolaire des enfants. En les dotant de compétences de base, il permet de réduire de moitié l’abandon scolaire, selon une étude récente du HCP.

 

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc