Economie

Ce que pèse la sardine marocaine

Par Youness SAAD ALAMI Fatiha NAKHLI | Edition N°:4820 Le 25/07/2016 | Partager
Les exportations totalisent 4,7 milliards de DH
Le Royaume veut mieux positionner son produit
sardine_4820.jpg
Source: L'Economiste

Le Maroc est classé premier producteur et exportateur de la sardine et occupe le 17e rang mondial en termes de richesse halieutique. C’est ce que révèle l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) dans son dernier rapport. 

Conscientes de l’importance de cette ressource halieutique, et particulièrement la sardine pilchardus, les autorités marocaines se mobilisent pour booster sahalieutis_4820.jpg consommation au niveau local, mais aussi son exportation. Elles misent notamment sur sa richesse nutritionnelle (passeport santé), son abondance et ses valeurs sensorielles distinctives. En ce sens, le département d’Aziz Akhannouch a organisé, samedi dernier, la 2e édition de la Fête de la sardine. Son but est de la célébrer en tant que produit phare du secteur halieutique marocain et de promouvoir sa consommation à l’échelle nationale. 

Opérée par l’Office national des pêches (ONP), cette action a été menée simultanément dans cinq villes: Tanger, Fès, Marrakech, Safi et Dakhla. Au-delà du

festif, l’événement entend promouvoir les produits de la mer marocains à l’échelle nationale et soutenir les efforts de qualité entrepris par l’ensemble des acteurs de la filière halieutique. Il s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie pour la promotion des produits de la mer, déclinée par le plan Halieutis. Plan stratégique de développement du secteur halieutique marocain, celui-ci vise à porter le PIB du secteur de la pêche maritime de 8,3 milliards de DH aujourd’hui à 21,9 milliards de DH en 2020, avec l’ambition de faire passer les apports des exportations de leur niveau actuel à plus de 23,9 milliards de DH.
En ce qui concerne la sardine, la production nationale dépasse les 850.000 tonnes annuellement. Visiblement, l’enjeu est de taille et le potentiel est énorme. Toutefois, les exportations de la conserve de sardine ne représentent que 126.000 tonnes pour un chiffre d’affaires de près de 4 milliards de DH. Pour leur part, les exportations de la sardine congelée sont de l’ordre de 86.000 tonnes pour un chiffre d’affaires de 737 millions de DH. En dehors des exportations, plus 630.000 tonnes de sardine sont proposées pour le marché local. Et parfois, au prix fort, jusqu’à 20 et 30 DH le kilo, à Fès à titre d’exemple selon la demande.

Sachant que ce marché est plombé par les intermédiaires et que ce poisson est vendu en gros parfois à 2,5 DH/kg, seules les opérations de contrôle de qualité et la vente dans des marchés et des halles autorisés peuvent limiter les spéculations. A ce niveau, Fès sera bientôt dotée d’une halle de poissons aux normes internationales. «Le terrain du projet est déjà identifié», confie Mohamed El Harti, 3e vice-maire. Un responsable de l’ONP le conforte de l’appui de son établissement et lui annonce bientôt «une fête du merlan».

«Hout Bladi» à Dakhla

sardine_2_4820.jpg
 

A l’instar de Tanger, Fès,  Marrakech ou Safi, la sardine a aussi été célébrée en grande pompe à Dakhla. Samedi dernier, un grand village «Hout Bladi» a été mis en place sur la corniche où les visiteurs ont afflué en grand nombre pour découvrir ou redécouvrir ce produit phare du secteur halieutique national. C'est d'ailleurs le premier poisson pêché sur les côtes marocaines et qui représente 52% de la production halieutique nationale. C’est ainsi que dans une ambiance festive et conviviale, le village «Hout Bladi» a accueilli un espace exposition avec une galerie de panneaux thématiques relatif à la production, l’aménagement, la recherche, la valorisation, les bienfaits et l’histoire de la sardine. D’autres espaces ont été dédiés à l’animation avec des jeux pour adultes et enfants. Un espace dégustation a permis au public de se régaler de grillades de sardine gracieusement offertes.
F.N

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc