×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Entreprises

Saham Santé
Evya Cliniques dévoile sa première carte

Par Safall FALL | Edition N°:4820 Le 25/07/2016 | Partager
Ghandi new look pour «quelques dizaines de millions de dirhams»
Première matérialisation de la politique d’investissement de Saham dans la santé
clinique_4820.jpg

Pôle dédié à la santé mère-enfant et de la reproduction, plus de 1.500 naissances sont opérées annuellement à la clinique Ghandi (Ph. Khalifa) 

L’offre santé du groupe Saham prend forme sous sa nouvelle identité visuelle Evya. C’est la clinique Ghandi, l’un des premiers établissements de soins privés repris par le groupe en 2014, qui servira de laboratoire d’essai à la politique d’investissement du groupe de Moulay Hafid Elalamy dans le secteur de la santé. Meden Healthcare, le Pôle santé de Saham, vient en effet de boucler deux ans de mise à niveau de fond en comble de la structure de soins, qui aura désormais une vocation mère-enfant et santé de la reproduction. Un  centre de fertilité flambant neuf sera mis en service dès la rentrée prochaine, après un soft-opening prévu dans quelques semaines. Ghandi, en chiffres, aujourd’hui, c’est 37 lits d’hospitalisation,

clinique_2_4820.jpg

L’établissement affiche 4.800 patients pris en charge sur une année (Ph. Khalifa) 

8 places de chirurgie ambulatoire, 4 lits de réanimation et 7 places de surveillance postopératoire. La clinique s’est aussi dotée d’un «hôpital du jour» pour les soins ambulatoires. 

Outre les capacités d’accueil, le plateau technique de la clinique a aussi pris un sacré coup de jeune et de modernité. L’offre s’est enrichie de 5 salles opératoires et d’une salle d’endoscopie. Quant au secteur naissance/gynécologie, il dispose désormais de 2 salles d’accouchement aux équipements dernier cri, d’un coût d’aménagement de 2 à 2,5 millions de DH/unité, une salle de pré-travail, un service néonatal ainsi qu’une nurserie. Le service à la clientèle a aussi été rehaussé en standards de qualité avec, une première dans le secteur, l’affichage des tarifs sur des bornes électroniques disposées au sein même de l’établissement, ainsi que sur le portail internet. L’identité et les spécialités respectives des médecins sont aussi accessibles. Cela donne la possibilité au patient d’accéder à un devis des soins et autres services. Le tout, pour «quelques dizaines de millions de DH», explique Saad Bendidi, directeur général délégué de Saham.  Mais les changements ne sont pas uniquement dans les aspects infrastructurels. «Nous avons entrepris cette transformation en lançant plusieurs chantiers en parallèle, intégrant, en plus de la mise à niveau du bâtiment et de la mise en conformité des équipements, une refonte complète du projet médical et du système de management, de qualification et de formation du personnel, tout en se concertant avec l’équipe médicale», explique le management. La mise en conformité des honoraires du personnel soignant selon les textes en vigueur était aussi au menu de cette réorganisation. L’établissement s’est d’ailleurs doté de comités médicaux d’établissement (CME), composés pour le moment d’une commission éthique et médicale. 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc