×
Mauvaise foi
Mauvaise foi Par L'Economiste
Le 23/07/2024

C'est une règle générale de droit: la bonne foi est toujours présumée. C’est une obligation qui se pose à tout plaideur, quelle que soit sa qualité. Sauf... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter

Archives

Articles de L'Edition N° 6520 Du Lundi 22 mai 2023

A La une

L’école publique, école des pauvres, chiffres à l’appui!

Et si les déboires de l’école publique marocaine étaient d’abord liés au fait qu’elle se soit pratiquement vidée des représentants des classes moyennes et aisées… Qu’elle se soit transformée en refuge forcé pour enfants issus de milieux démunis, et ne bénéficiant guère de conditions favorables à l’apprentissage… Ou tout simplement, qu’elle soit devenue le reflet direct de nos inégalités sociales. Lire la suite

Conseil des ministres: Du sang neuf dans les EEP

Société d’exploitation des ports, Al Omrane, AMDL, crédit agricole… la nomination de nouveaux profils à la tête d’établissements et d’entreprises publics insuffle un nouveau souffle à ces entités. Cela concerne notamment les établissements dont le top management est en place depuis plusieurs années. L’idée est également d’accompagner la dynamique de réforme en cours du secteur des EEP. Le Souverain avait à plusieurs reprises appelé à accélérer le rythme de cette mise à niveau, afin d’en faire un moteur de développement économique et un levier de la relance post-Covid. Lire la suite

Administration/Congés maladie et de maternité: La traque contre les abus s’organise

Le chef du gouvernement veut mettre un terme aux dérives entachant les congés maladie et de maternité dans l’administration publique. Des abus tels que le fait de bénéficier d’un congé maladie et de s’adonner à des activités lucratives, à faire valoir des certificats médicaux de complaisance pour s’offrir des vacances exceptionnelles… Lire la suite

Bureaux d’information sur le crédit: Ce qui va changer

Après les Organismes de placement collectif en capital (OPCC), la ministre de l’Economie et des finances s’est attaquée au projet de loi relatif aux Bureaux d’information sur le crédit (BIC). Nadia Fettah l’a présenté dernièrement devant la Commission des finances de la Chambre des représentants. Lire la suite

Le chèque-vacances: L’année prochaine, «inchallah!»

Le chèque-vacances ne serait pas tombé aux oubliettes. Du moins, c’est ce que laisse croire l’intervention de Fatim-Zahra Amor, ministre du Tourisme, lors de l’émission télé «Confidences de presse». «C’est un sujet sur lequel nous travaillons, effectivement, depuis un moment. Nous sommes vraiment à la dernière ligne droite et nous espérons qu’il va voir le jour à la prochaine loi de finances. C’était vraiment des blocages techniques qui sont en train d’être levés. Je pense que nous réussirons à les faire passer l’année prochaine», a-t-elle insisté. Lire la suite

Editorial

Finances-Banques

International

De bonnes sources

Politique

Le Cercle des Experts

Société

Régions

Economie

Entreprises