×
Accélérateur
Accélérateur Par Mohamed CHAOUI
Le 03/02/2023

Depuis deux jours, les responsables de certains pays européens ont les yeux rivés sur Rabat où s’est tenue la 12e réunion de haut niveau entre le Maroc et l’... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter

Archives

Articles de L'Edition N° 6366 Du Mercredi 12 octobre 2022

A La une

L’expertise-comptable a changé mais pas sa loi

«Si le législateur avait amendé la loi régissant les experts-comptables après 1993, la profession n’allait pas savoir à quoi sa réforme aller aboutir. Peut-être à intégrer des personnes qui ont juste un bac+3 et sans expérience significative dans l’expertise comptable», déclare le président de l’instance ordinale, Amine Baakili... Lire la suite

Gouvernement Akhannouch: Le pour et le contre du premier bilan d'étape

Un an après l'investiture du gouvernement Akhannouch, l'heure est au premier bilan d'étape. Justement, l'Observatoire du travail gouvernemental (Otrago), qui relève du Centre Al Hayat pour le développement de la société civile, vient de rendre publique une analyse détaillée sur les réalisations et les limites de l'Exécutif durant les douze derniers mois... Lire la suite

L’Etat au secours des établissements publics

En quatre mois, le gouvernement vient de consentir une nouvelle rallonge budgétaire. La première de 16 milliards de DH a été consacrée à la compensation et la nouvelle devrait palier les effets du Covid et aussi la hausse du cours des matières premières. Au total, 12 milliards de DH supplémentaires seront accordés... Lire la suite

Le taux des intérêts moratoires passe à 2,78%

Le tarif des intérêts moratoires applicables aux marchés publics de l’Etat et des collectivités territoriales au titre du 4e trimestre vient d’être revu à la hausse par la Direction du Trésor et des finances extérieures. Il passe à 2,78% contre 2,52% au cours du trimestre précédent. Les intérêts moratoires sont versés par l’administration aux titulaires des com-mandes publiques et ce, sans aucune formalité en cas de dépassement du délai de 60 jours fixé pour l’ordonnancement et le paiement des sommes dues. Lire la suite

Maroc-Allemagne: La relance du partenariat sur les rails

«Le dialogue entre l'Allemagne et le Maroc est vivant et actif. Des échanges ont eu lieu, non seulement au niveau ministériel mais aussi interministériel, comme des visites de délégations. Tous ces échanges sont l'expression d'un partenariat vivant et croissant dont je ne peux que me féliciter», a souligné Robert Dölger, ambassadeur d’Allemagne au Maroc... Lire la suite

Editorial

Le Cercle des Experts

Economie

Régions

Culture

Entreprises

International

De bonnes sources