×
Nation branding
Nation branding Par Meriem OUDGHIRI
Le 30/09/2022

Les beaux paysages, le légendaire couscous et l’hospitalité ne sont pas à eux seuls suffisants pour construire une réputation solide. Celle qui façonne... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter
×

Message d'erreur

  • Notice : Array to string conversion dans views_handler_argument_numeric->title() (ligne 89 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/modules/contrib/views/handlers/views_handler_argument_numeric.inc).
  • Warning : html_entity_decode() expects parameter 1 to be string, array given dans decode_entities() (ligne 463 dans /home/leconomi/public_html/includes/unicode.inc).

Archives

Articles de L'Edition N° 6341 Du Mardi 6 septembre 2022

A La une

Le bourbier des défaillances d’entreprises

Au premier semestre, 5.646 entreprises ont baissé le rideau. Un chiffre en progression de 10,3% par rapport au 1er semestre 2021. Le rythme s’est surtout accéléré au deuxième trimestre sous l’effet des répercussions de la guerre Ukraine-Russie. Dans cette conjoncture marquée par le manque de visibilité, la bonne nouvelle vient du rythme de progression des créations d’entreprises. L’indicateur de renouvellement de l’écosystème, qui mesure les créations par rapport aux défaillances, est à 5,9. Autrement dit, contre une entreprise défaillante, 6 se créent, selon l’étude Inforisk sur les défaillances. Lire la suite

Légalisation: Rien n’a changé… ou presque

L’ancien gouvernement avait présenté l’adoption de la loi 55-19, relative à la simplification des procédures et formalités administratives, comme une grande révolution en matière de bureaucratie... Lire la suite

Les défis structurels de la fintech africaine

Le nombre de fintechs de grande valeur augmente de façon exponentielle. L'accès des consommateurs atteint des niveaux record. Ce sont là les jalons et les balises des nouveaux systèmes de paiement. L'étude de McKinsey relève que les startups technologiques africaines les plus prospères partagent 6 caractéristiques communes... Lire la suite

Soft power: L’influence marocaine prend de l’ampleur

Considéré aujourd’hui comme l’un des moyens les plus importants pour un Etat pour imposer son agenda, le soft power n’est plus aujourd’hui un simple concept théorique. Le cabinet britannique Brand Finance se présente aujourd’hui comme l’une des structures incontournables pour quantifier l’influence d’un pays dans son environnement immédiat, et dans le monde plus généralement... Lire la suite

Editorial

Entreprises

Economie

International

Le Cercle des Experts

Société

De bonnes sources