×
Nation branding
Nation branding Par Meriem OUDGHIRI
Le 30/09/2022

Les beaux paysages, le légendaire couscous et l’hospitalité ne sont pas à eux seuls suffisants pour construire une réputation solide. Celle qui façonne... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter
×

Message d'erreur

  • Notice : Array to string conversion dans views_handler_argument_numeric->title() (ligne 89 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/modules/contrib/views/handlers/views_handler_argument_numeric.inc).
  • Warning : html_entity_decode() expects parameter 1 to be string, array given dans decode_entities() (ligne 463 dans /home/leconomi/public_html/includes/unicode.inc).

Archives

Articles de L'Edition N° 6340 Du Lundi 5 septembre 2022

A La une

Droit de la concurrence: Une révolution en marche?

La tendance est mondiale, les concentrations économiques se multiplient, et la crise du Covid-19 n’a pas eu raison de cette dynamique. Le record historique de ce type d’opérations a été enregistré en 2021, avec un total de 62.590 opérations à l’international, pour un montant de 5.700 milliards de dollars. Le Maroc n’est pas en reste. Les autorisations de concentrations sont passées de 43 en 2019 à 121 en 2021, soit trois fois plus. Le Conseil de la concurrence alerte, toutefois, sur les risques de pratiques commerciales abusives, dans un monde marqué par l’exacerbation des tensions inflationnistes et géopolitiques. Lire la suite

Le prix du cahier scolaire s’envole

Si le livre scolaire officiel bénéficiera d’une subvention afin d’en empêcher la hausse, le cahier scolaire coûtera sans conteste plus cher à la rentrée scolaire 2022-2023. «Le cahier de 24 pages, par exemple, qui était commercialisé à 1,50 DH, sera désormais proposé à 3 DH. Celui de 96 pages passera de 3 DH à 6 DH. Le cahier de 384 pages dont le prix était de 15 DH bondira à 23 DH. La hausse s’explique par la flambée du prix du papier et du transport», explique Mohamed Barni, libraire à Salé et membre de l’Association marocaine des libraires... Lire la suite

Assurances: L’inflation, l’autre risque

Impact de l’inflation, rendement de l’assurance-vie, Takaful, vente en ligne, solvabilité basée sur le risque… Othman El Alamy, président par intérim de l’Autorité de contrôle des assurances et de la prévoyance sociale (Acaps), fait le point sur les dossiers qui préoccupent les assureurs et assurés sans oublier les intermédiaires. «Nous restons convaincus que la digitalisation représente un levier important qui permettra au secteur de se moderniser et de se développer», souligne El Alamy... Lire la suite

Editorial