×
+ L'ÉDITO
Par Radia LAHLOU
Le 28/01/2022
Génie

Alléger le poids des cartables, mais bien remplir les têtes. La tâche de Benmoussa, ministre de l’...

+ Lire la suite...
Recevoir notre newsletter

Archives

Articles de L'Edition N° 6177 Du Vendredi 14 janvier 2022

A La une

Comment assurer la viabilité du système de couverture médicale

«La refonte du système de santé est obligatoire. Mais elle n’est pas suffisante pour seulement accompagner la couverture médicale. Des mécanismes de régulation sont nécessaires», souligne Khalid Aït Taleb, ministre de la Santé et de la Protection sociale... Lire la suite

Délais de paiement: Détails de la nouvelle réforme

C’est l’un des textes les plus attendus par les opérateurs économiques. Le projet de réforme de la loi sur les délais de paiement devra être bientôt examiné en Conseil du gouvernement, avant son transfert au Parlement. Ce texte est actuellement au niveau du SGG... Lire la suite

Faillites, dettes garanties… Ces risques qui guettent l’économie

«Le Maroc a lancé d’ambitieuses réformes structurelles afin d’accélérer son processus de développement, qui devrait prendre du temps à porter leurs fruits». Pour les experts de la Banque mondiale, de nouveaux défis sont apparus et viennent s’ajouter à ceux préexistants: des entreprises en situation de liquidité difficile et le risque de faillite ou de défaut de paiement que cela représente, la stratégie de soutien et de relance a aussi accru les risques budgétaires... Lire la suite

Lectures pour démarrer l’année: Les coups de coeur de la Rédaction

Autobiographie, histoire, développement personnel, religion, santé..., des romans et des ouvrages pour donner des idées et des envies de lecture en ce début d’année. Pour vous aider à faire votre choix, L’Economiste vous propose, avec la collaboration de la librairie Maârif Culture à Casablanca, différents genres à découvrir... Lire la suite

Sélection des enseignants: La tutelle durcit les conditions

Le processus de sélection des enseignants du public a gagné en rigueur. Comme l’indique le premier rapport du ministère de l’Education nationale qui vient de paraître sur le sujet, le concours de recrutement national prend désormais en considération les mentions décrochées au bac et en licence mais, également, l’âge des concourants. Un sésame décroché cette année par une majorité de femmes (plus de 61%). Mais il leur faudra encore valider une formation qualifiante de deux années pour pouvoir espérer occuper l’un des 15.000 postes disponibles à compter de septembre prochain. Lire la suite

Editorial

International

Economie

Culture

Entreprises

Régions

De bonnes sources

Courrier des Lecteurs

Société