×
Chandelle
Chandelle Par Meriem OUDGHIRI
Le 02/12/2022

La baraka est avec le Maroc. Cette espèce de talisman ou de pouvoir de protection comme un bouclier, ancré dans les coutumes et la vie de tous les jours. «On va y... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter
×

Message d'erreur

  • Notice : Array to string conversion dans views_handler_argument_numeric->title() (ligne 89 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/modules/contrib/views/handlers/views_handler_argument_numeric.inc).
  • Warning : html_entity_decode() expects parameter 1 to be string, array given dans decode_entities() (ligne 463 dans /home/leconomi/public_html/includes/unicode.inc).

Archives

A La une

Acomptes IS: Le mode de calcul change en 2022

Le changement du mode de calcul des quatre acomptes de l’IS devant être payés en 2022 n’échappe pas aux professionnels des chiffres. Mais les chefs d’entreprise ne sont pas tous au courant de la nouveauté introduite en matière d’acomptes provisionnels de l’IS par la loi de finances qui vient d’être publiée au Bulletin officiel n°6944 bis, daté du 20 décembre... Lire la suite

OCP: Le tout écologique à Youssoufia

Efficacité énergétique et économie d’eau. C’est le mot d’ordre au site industriel de l’OCP à Youssoufia avec des projets qui touchent l’ensemble de la chaîne de valeur. Objectif: réduire l'impact de l'activité industrielle sur son environnement et aussi sa consommation des eaux conventionnelles... Lire la suite

30 partis politiques sur 34 ont produit leurs comptes 2020, annonce la Cour des comptes dans son dernier rapport. Sa mission est de les «auditer et de vérifier la sincérité des dépenses» déclarées au plus tard au 31 mars de chaque année... Lire la suite

Tourisme interne: Gros plan sur le profil des voyageurs

La a situation est très critique! Le tourisme reste de loin le secteur le plus impacté par la crise Covid. Cela fait 21 mois que les opérateurs ne travaillent pas (hôteliers, voyagistes, restaurateurs...) Selon la ministre de tutelle, «la destination Maroc est passée de 13 millions de touristes à 3,7 millions à fin novembre dernier», avec la perte sèche de 50 milliards de DH de recettes! C’est dire que le modèle économique s’essouffle. Pour réactiver les moteurs, il est temps de changer de logiciel. Les décideurs et les opérateurs devront concevoir de nouvelles offres, des incitations, injecter de nouveaux produits... A ce jour, le segment du tourisme interne reste la meilleure alternative. L’ONMT vient de réaliser une étude détaillée sur la typologie du touriste marocain pour mieux coller aux attentes de ce marché porteur: CSP, motivations du voyage, fréquences, périodicité, destinations préférées, budget, durée de séjour... Le détail en avant-première de l’étude. Lire la suite

Editorial