×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Archives

    A La une

    A Marrakech, la fièvre de l’Aïd gagne les hôtels

    La «fièvre» de l’Aïd Kebir touche les hôteliers de Marrakech quelques jours avant la célébration de la fête du mouton. Et pour cause! La fête sacrée coïncide avec les vacances d’été. Ce qui fait que, parfois, le package proposé peut être d’une semaine, voire de 10 jours... Lire la suite

    Crédit immobilier: Les taux restent attractifs pour l’achat

    Les conditions de financement restent très intéressantes pour concrétiser l’achat d’un bien. Le taux d’intérêt moyen appliqué au crédit à l’habitat s’est établi à 4,81% en 2017. La détente des taux d’intérêt s’est accompagnée d’un allongement de la maturité des prêts. Le poids des crédits d’une durée supérieure à 20 ans a augmenté de 15 points en quatre ans à 57%. Cela réduit le poids de la traite et pourrait en partie expliquer la stabilité du taux d’impayés autour de 6%. Lire la suite

    Contentieux public: L’Etat de plus en plus attaqué en justice

    La tendance haussière du contentieux de l’Etat se confirme. Les derniers chiffres de l’Agence judiciaire du Royaume, entité en charge de la défense des intérêts de l’Etat, montrent une hausse de 26% des dossiers enregistrés contre l’administration, entre 2015 et 2016... Lire la suite

    Retraite: La grande réforme relancée

    C'est un signal politique fort sur la réforme des retraites. L’ouverture des plis de l’appel d’offres lancé en juillet par le ministère des Finances est prévue vendredi 31 août. Le gouvernement El Othmani semble désormais vouloir aller plus vite... Lire la suite

    Bank Al-Maghrib: Le coût de la politique de taux bas de la BCE

    Bank Al-Maghrib n’est pas jugée sur ses résultats financiers, mais sur la conduite de la politique monétaire et la sauvegarde de la stabilité des prix. Cependant, ses performances ont un impact non négligeable sur les finances publiques par le canal des recettes des monopoles et participations... Lire la suite

    Editorial

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc