Archives

Articles de L'Edition N° 4826 Du Mardi 2 août 2016

A La une

L’administration des douanes et des impôts indirects lance une démarche proactive qui consiste à aller vers les entreprises pour diagnostiquer leurs attentes. «Nous essayons de connaître le modèle économique et les schémas logistiques des entreprises pour mettre en place des produits sur-mesure», révèle Lhassan Hallou, directeur de la Facilitation et de l’Information à la douane. Lire la suite

Dès cette rentrée, le ministère de l’Education nationale va muscler l’apprentissage de la langue arabe dans les collèges. Et pour cause, plus du tiers des élèves de la 2e année du primaire ont un niveau faible dans cette langue. Ce qui les empêche de bien assimiler les sciences enseignées en arabe. Un deuxième programme de renforcement des acquis en langue française sera également lancé, mais à plus grande échelle. Il couvrira les deux dernières années du primaire, le collège et le lycée. Lire la suite

Comme annoncé sur nos colonnes, la corruption est de loin, le principal obstacle au climat des affaires pour les entreprises marocaines. Une main-d’œuvre insuffisamment formée, l’informel ou encore une qualité de l’éducation toujours à la traîne… sont cités comme des boulets au business dans l’étude «Qu’est-ce qui retient le secteur privé dans la région Mena?», réalisée conjointement par la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD), la Banque européenne d’investissement (BEI), ainsi que de la Banque mondiale sur les obstacles au développement du secteur privé. Helena Schweiger, senior économiste à la BERD (basée à Londres) analyse les conséquences de ce tableau. Lire la suite

Gouvernement et syndicats se dirigent vers une nouvelle bataille à couteaux tirés. Les centrales syndicales ont haussé le ton après avoir été écartées du processus d’élaboration du projet de loi organique sur le droit de grève. Un texte attendu depuis plusieurs années, que le gouvernement a mis dans le circuit d’adoption dans les temps morts de son mandat. Lire la suite

Trois rapports d’audit et un constat commun. Dégradation structurelle des ressources financières, dilapidation de deniers publics et non récupération des dettes. Voilà le triptyque sur lequel la Cour des comptes, l’Inspection générale des Finances et une Commission parlementaire s’étaient prononcées sans ambages au sujet de la situation de l’Office de commercialisation et d’exportation (OCE). Lire la suite

Comme à l’accoutumée, à l'occasion de la fête du Trône, le Roi Mohammed VI a décoré des personnalités marocaines et étrangères. Parmi eux, d'anciens ministres, conseillers du roi, mais aussi des hommes et des femmes d'affaires, des scientifiques… Beaucoup d’entre eux font partie de la diaspora et ont brillé dans des domaines de pointe: médecine, droit, technologie ou encore humanitaire. Lire la suite

L’abondance de liquidité n’est guère bénéfique pour les banques, ni pour les comptes de Bank Al-Maghrib. Les banques commerciales se retrouvent avec beaucoup d’argent qu’elles n’arrivent pas à placer dans les crédits qui, sont de loin leurs principales sources de revenus. Malheureusement pour elles, les bons du Trésor dont elles «raffolent», ne rapportent plus beaucoup. Lire la suite

Lancée en 1959 à l’initiative du gouvernement de l’époque, la Société marocaine de construction automobile est pionnière dans l’industrie automobile locale. Depuis l’arrivée du groupe Renault dans le tour de table de l’entreprise, le site d’Ain Sebaâ tourne à plein régime et assure la production de la gamme de véhicules Dacia, la marque low-cost du constructeur français (Logan, Sandero et Sandero Stepway). Lire la suite

Le ministère de l’Artisanat s’apprête à lancer une opération d’audit des hammams à l’échelle nationale. Une série de 50 unités devraient bientôt faire l’objet d’audits en vu de l’obtention du label «Hammam marocain». Un gage de qualité attribué suite à un processus de certification. Le chantier de la certification des hammams va concerner 5 villes: Casablanca, Marrakech, Rabat, Tanger et Fès. Lire la suite

C’est toujours le même discours. Oui, Agadir et sa région regorgent de potentialités énormes et diversifiées, mais elles restent non optimisées et sous-exploitées. Et aujourd’hui, la première destination balnéaire du pays est en mode léthargie. La crise se ressent de plus en plus et il est plus qu’urgent de trouver l’alternative pour changer la donne. Lire la suite

Il y a quelques années petit poucet du marché de l’énergie, Platinum Power renforce son positionnement sur l’hydro-électrique. L’entreprise vient de remporter un nouveau contrat de concession pour la réalisation et l’exploitation de la centrale hydro-électrique de Tamajout. Le projet devrait développer une capacité de production de 30 MW. Il s’agit en fait d’un 4e site de production hydroélectrique, en cascade sur le Oued Ahançal (Beni Mellal-Khénifra). Lire la suite

Lors de la conférence de la COP21 à Paris en décembre dernier, les dirigeants du monde ont pris un engagement contraignant visant à mettre en vigueur des objectifs nationaux, notamment des critères d'efficacité énergétique, de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Le moment de vérité approche pour la Commission européenne: va-t-elle fixer des objectifs d'efficacité énergétique ambitieux, mais réalisables à même de contraindre les personnes et les industries à apporter des changements réels? Ou bien va-t-elle se plier aux pressions politiques et fixer des objectifs sans conséquence qui seront atteints dans tous les cas, sans aucun effort supplémentaire? Lire la suite

Editorial

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc