×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste

L'Edito

Acharnement

Par L'Economiste| Edition N°:1999 Le 13/04/2005 | Partager

La Cotef, compagnie textile de Fès, qui n’en finit pas avec des “plans de relance”, est un reliquat de ce que fut l’Etat dans les années 70, c’est-à-dire un Etat qui voulait tout faire, y compris produire du textile, à l’époque, il est vrai, où le secteur privé n’était pas aussi développé qu’aujourd’hui. Depuis, le Maroc a fait le choix politique de la libéralisation et du désengagement de l’Etat dans les secteurs productifs. A l’Etat tentaculaire, devait succéder l’Etat régulateur ou l’Etat-stratège, selon les experts. Mais dans ce processus, il y a eu des loupés, et le cas de la Cotef à Fès en est une parfaite illustration. Cette entreprise est virtuellement en faillite. Les responsables qui se succèdent dans la région pour éteindre “l’incendie du mécontentement” des salariés ou ceux qui préparent depuis leurs bureaux à Rabat des soi-disant plans de restructuration, le savent parfaitement. Ils savent aussi qu’à moins d’un miracle (qui n’existe pas en matière économique), cette entreprise est condamnée à mort et que le seul intérêt pour un éventuel repreneur tient à la réserve foncière du site. La manière dont est traitée la Cotef relève ni plus ni moins de l’acharnement thérapeutique. Plus on retardera artificiellement l’échéance, plus le coût de fermeture sera élevé pour la collectivité. Depuis 1998, les conseils d’administration promettent monts et merveilles aux salariés en enchaînant des plans de restructuration. La vérité est que l’Etat producteur du textile, c’est fini. Ce n’est pas en niant l’évidence que l’on inversera le cours des choses. Sinon, c’est la concurrence qui se chargera d’“euthanasier” la Cotef, si l’on s’acharne à maintenir cette société en vie contre tout bon sens économique.Abashi SHAMAMBA

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS

Vous êtes déjà abonné à L'Economiste mais vous n'avez pas reçu vos identifiants?
Contactez-nous à l’adresse [email protected] pour les recevoir en indiquant: nom, prénom, email, entreprise, fonction et numéro de téléphone.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc