×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

L'Edito

Bretelles

Par L'Economiste| Edition N°:1936 Le 12/01/2005 | Partager

Quel est le point commun entre votre pantalon et votre sécurité en voiture? Vous ne devinez pas? Tout simplement la ceinture! Comme vous avez l’habitude de la mettre le matin, pensez aussi à elle en prenant la route. Et elle deviendra obligatoire. En effet, le décret a été adopté lors du dernier conseil des ministres et devra entrer en vigueur en principe dans un mois. Alors attention aux oublis, ils vous coûteront cher! Quel que soit le caractère répressif des nouvelles mesures du code de la route actuellement en préparation, elles restent justifiées eu égard au nombre vertigineux des victimes d’accidents de la circulation. Les causes de cette hécatombe sont connues et reconnues, et dans ce domaine les comportements hallucinants ne font que se multiplier: des véhicules sans âge, des piétons indisciplinés et qui se payent le luxe d’être hargneux; des automobilistes qui outrepassent allégrement le code de la route; des motocyclistes qui se faufilent au péril de leur vie et de celle des autres; des chauffeurs de bus ou de taxi qui se croient propriétaires de la route; le laxisme des autorités… Au moment où d’autres pays mènent une guerre sans merci aux chauffards et arrivent à obtenir de très bons résultats, le Maroc a pendant trop longtemps regardé ailleurs. Avec en bout de course, une liste de morts qui ne cesse de s’allonger et des milliers de familles brisées. Ce sont aussi des coûts trop lourds à supporter par la communauté. Et donc des milliers de points de croissance qui partent en fumée.Stop aux crimes, à l’impunité et aux passe-droits! Et n’ayons pas peur des mots: S’il faut actionner le bâton pour y mettre un terme, eh bien, allons-y. Alors, mettez vos ceintures, sinon on vous remontera les bretelles.Meriem OUDGHIRI

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS

Vous êtes déjà abonné à L'Economiste mais vous n'avez pas reçu vos identifiants?
Contactez-nous à l’adresse [email protected]conomiste.com pour les recevoir en indiquant: nom, prénom, email, entreprise, fonction et numéro de téléphone.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc