Edition N° 5151 | Le 20/11/2017
En 2016, le Maroc était le 44e client de la Belgique avec 832 millions d’euros (9 milliards de DH) d’achats de biens et services à l’import. Dans l’autre sens, les exportations marocaines se sont élevées à 305 millions d’euros (4 milliards de DH). Elles portent essentiellement sur les textiles, les produits alimentaires et l’industrie chimique La Belgique a clôturé en fanfare, vendredi 17...
Edition N° 5150 | Le 17/11/2017
Le capital immatériel comprend en particulier le capital humain, le capital social, le capital institutionnel et le capital culturel, historique. En 2013, le capital immatériel  est évalué, à prix courants, à 8.845 milliards de DH contre 4.515 en 1999. Il constitue la plus grande composante de la richesse globale, avec une part de 72% en moyenne, au cours de la période 1999-2013. Exprimé en...
Edition N° 5149 | Le 16/11/2017
L’évolution de la structure des ressources des collectivités territoriales fait ressortir une hausse de la part des recettes transférées, un repli des ressources  propres et une stagnation de la part des produits  gérés par l’Etat pour le compte de ces collectivités L’état des finances locales affiche toujours un excédent.  Mais les apparences sont trompeuses. Ces excédents marquent le...
Edition N° 5148 | Le 15/11/2017
Bien que le régime déconcentré (projets plafonnés à 200 millions de DH) ne porte que sur 15% des superficies, il crée 97% des emplois et participe pour un tiers au montant total d'investissement Le foncier ne serait plus semble-t-il un frein à l’investissement. En tout cas pas autant que les années 1990, du moins pour les secteurs couverts par des stratégies de développement. A se référer...
Edition N° 5146 | Le 13/11/2017
Le montant qui doit être déployé sur 7 ans cible 12 millions de personnes réparties sur 1.250 communes rurales relevant de 37 provinces. Initialement le programme général a été élaboré par le Ministère de l’Intérieur et devait être décliné en actions par les ministères concernés Après la polémique, c’est le passage à l’acte. L’année 2018 va consacrer l’activation du développement rural. Et c...
Edition N° 5145 | Le 10/11/2017
C’est le premier record réalisé depuis la signature du contrat programme en 2010. Un volume qui représente la moitié de l’objectif de la convention dont l’échéance est fixée à la campagne 2018-2019 La campagne d’exportation d’agrumes s’annonce précoce d’une quinzaine de jours  par rapport à la précédente. A fin octobre dernier, les expéditions ont porté sur 50.000 tonnes contre  25.000...
Edition N° 5141 | Le 03/11/2017
La rareté de l’eau gagne plusieurs zones.  Au Nord comme au Sud du pays, des villes et centres urbains connaissent des perturbations d’approvisionnement en eau potable. Faute de réalisation dans les délais de certains projets d’alimentation en eau potable, l’été dernier a été ponctué de coupures et d’assèchement des robinets pour un grand nombre d’agglomérations provoquant des  tensions parmi les...
Edition N° 5141 | Le 03/11/2017
 Le régime pluviométrique se caractérise par une variabilité spatiale assez accentuée. Le cumul des précipitations dépasse les 800 mm au Nord et descend à moins de 50 mm au Sud. Avec  de fortes variations dans le temps. Souvent, la moyenne annuelle est enregistrée sur une courte durée de 2 à 3 mois Le monde agricole scrute le ciel dans l’espoir de pluies salvatrices. Certaines zones...
Edition N° 5136 | Le 27/10/2017
Durant la campagne 2016/17, la valeur forfaitaire des importations des tomates originaires du Maroc est demeurée largement positive atteignant souvent des niveaux dépassant le prix d’entrée OMC La campagne d’exportation de tomates s’annonce encore en retrait par rapport à la précédente. Et au mieux, réaliser le même volume de la saison 2015-2016. Au total, 517.000 tonnes de tomates, toutes...
Edition N° 5134 | Le 25/10/2017
Le gouvernement vient de fixer le droit d’importation du blé tendre à 30% alors que le prix de référence de la même céréale produite localement s’élève à 270 DH le quintal. A partir du 1er décembre, le nouveau tarif douanier sera applicable au lieu de 135% actuellement en vigueur.  Selon de nombreux professionnels, ce niveau de taxation à l’import  permettrait l’acquisition du blé tendre  entre...
  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc