Primary tabs

Edition N° 5185 | Le 09/01/2018
Le coût mensuel de la compensation (gaz butane et sucre) s’élève à 1,2 milliard de DH. La part du lion revient, bien évidemment, au butane  qui s’accapare 73% du montant global de la subvention C’est sans surprise. La charge  globale de compensation  au titre de 2017 explose de près du tiers à 13,4 milliards de DH. C’est la résultante à la fois de la remontée des cours du pétrole et de la...
Edition N° 5184 | Le 08/01/2018
En termes de potentiel, les résultats préliminaires de 3 plans d’aménagement estiment la production globale à  380.000 tonnes (estimation officielle) et 338.000 tonnes (estimation professionnelle). La pisciculture (élevage de poissons)  arrive en tête (245.000 tonnes) suivie par la conchyliculture (110.000 tonnes) et l’algoculture (24.000 tonnes) L’Aquaculture n’accroche toujours pas.  La...
Edition N° 5183 | Le 05/01/2018
Au 4 janvier, la réserve en eau de l’ensemble des barrages s’est établie  à 5,4 milliards de mètres cubes contre 8 milliards à la même période de 2017. Ceci, pour une retenue théorique de 18 milliards de m3. La situation est plus critique pour les barrages à usage agricole. Deux grands ouvrages, Al Massira et Bin El Ouidane affichent un taux de remplissage de moins de 20%. Al Wahda a également...
Edition N° 5182 | Le 04/01/2018
Entre la vente en gros et celle au détail, les prix passent du simple au double, voire le triple pour certains produits très demandés Le couscous aux 7 légumes gagne en valeur. Avec les prix pratiqués au détail, il est devenu un produit de luxe que seuls les ménages relativement aisés peuvent se l’offrir. Courges, aubergines, carottes, navets, fèves vertes et tomates flambent au grand dam du...
Edition N° 5181 | Le 03/01/2018
Tarik El Malki est docteur en économie. Il est enseignant-chercheur au groupe Iscae et membre du Centre marocain de conjoncture (CMC) (Ph. L’Economiste) Pour Tarik El Malki, la croissance sera toujours volatile, erratique, peu incluse et avare en création d’emplois. Ceci, tant qu’un  nouveau modèle n’est pas mis en place. Ce dernier doit être tourné vers de nouveaux secteurs d’activité à...
Edition N° 5181 | Le 03/01/2018
Les industries manufacturières restent sur une tendance modérée  pour la troisième année consécutive, affichant une croissance de 2% au quatrième trimestre 2017 Retour d’une croissance molle. La première note de conjoncture du HCP au titre de l’année qui démarre est plutôt pessimiste. Comme on s’y attendait, le retard des pluies impacterait de manière négative la croissance en 2018. Le...
Edition N° 5180 | Le 02/01/2018
Près de 40% de la flotte artisanale  est concentrée dans l’Atlantique Sud (Laâyoune, Dakhla.. Elle représente 40% des captures en volume et 70% en valeur. Celle opérant  en Méditerranée, génère seulement 5% de la valeur totale des prises: l’effort de pêche est jugé surdimensionné C’est in extremis. La Confédération nationale de la pêche artisanale vient enfin de se conformer à la...
Edition N° 5177 | Le 27/12/2017
Le montant de la subvention de l’Etat représente 86% des ressources des partis politiques dont 8 partis en concentrent 90% Non restitution des reliquats de la subvention, non certification des comptes, absence de pièces justificatives, paiement en espèce de sommes dépassant le plafond fixé par la réglementation. Et des détournements d’objet ont même été constatés chez deux partis de la...
Edition N° 5176 | Le 26/12/2017
C’est parti pour les contingents à droit d’importation réduit au bénéfice des industries de la biscuiterie, confiserie et chocolaterie. L’avis aux importateurs de ces activités vient d’être publié par le secrétariat d’Etat en charge du Commerce extérieur.  Les opérateurs ont  jusqu'au 19 janvier 2018, dernier délai, pour déposer leur demande. La mesure, qui entre dans le cadre du Pacte...
Edition N° 5175 | Le 25/12/2017
Des signes d’embellie mais aussi des symptômes d’atonie. L’année devrait terminer sur un taux de croissance de plus de 4,1%. Avec toutefois un taux de chômage au-dessus de 10%, une inflation à 1,6%, un déficit commercial abyssal et des réserves extérieures couvrant 5 mois et 20 jours d’importation. Or, déjà la perspective d’importations massives des céréales se précise au jour le jour. Le Maroc...
  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc