Entreprises

Automobile: Gestamp étoffe les écosystèmes PSA et Renault

Par Jean Modeste KOUAME | Edition N°:5206 Le 09/02/2018 | Partager
L’opérateur fournit les 12 principaux constructeurs automobiles mondiaux
Il monte une JV avec Tuyauto Maroc
Un chiffre d’affaires de plus de 7,5 milliards d’euros en 2016
gestamp-usine-006.jpg

L’espagnol Gestamp ouvre un nouveau marché au Maroc, à quelques mois du démarrage de la future usine PSA dans la zone franche de Kénitra (Ph. Gestamp)

Les annonces d’implantations de groupes gravitant autour des constructeurs français PSA et Renault se succèdent depuis la signature des conventions portant création de leurs écosystèmes. C’est dans cette dynamique que l’espagnol Gestamp a annoncé mardi dernier son projet d’implantation dans la zone franche de Kénitra (Atlantic Free Zone).

«Le Maroc est un marché prometteur dans l’industrie automobile, avec un grand potentiel de croissance dans la fabrication de véhicules», fait valoir Francisco J. Riberas, président exécutif de Gestamp. Le groupe espagnol s’installe au Maroc suite à la signature d’une joint-venture avec Tuyauto, un fabricant marocain de composants mécaniques de haute ingénierie.

«La transaction est soumise à l’approbation des autorités de la concurrence concernées», précise le management de Gestamp. Cependant, les deux partenaires ne communiquent pas le montant d’investissement. L’accord de coentreprise stratégique (JV) intervient dans une stratégie globale du groupe espagnol, qui vise à améliorer son positionnement stratégique dans les différentes régions de production de ses clients (les 12 principaux constructeurs automobiles mondiaux).

Les deux associés commenceront la construction de la nouvelle usine dans la ville de Kénitra (environ 50 kilomètres de Rabat), à côté du site de PSA. La mise en marche de la nouvelle installation est prévue pour 2019. Elle emploiera 120 salariés et sera dédiée à l’assemblage de pièces Body-in-White (carrosserie en blanc) et à l’estampage. Le site permettra de distribuer des ensembles soudés ainsi que du petit emboutissage aux équipementiers PSA et Renault, deux de ses principaux clients mondiaux.

Gestamp est spécialisée dans la conception, le développement et la fabrication de composants pour de grands équipementiers. Présent dans 21 pays, le fabricant de composants travaille avec les constructeurs pour trouver des solutions permettant de réduire le poids des véhicules et améliorer la sécurité en cas de collision. «Nous le faisons dans toutes ses lignes de produits: carrosserie en blanc, châssis et mécanismes.

Les grands groupes automobiles du monde comptent sur nous pour équiper plus de 800 modèles de 50 marques différentes», précise le management. Gestamp compte plus de 100 usines et 13 centres de R&D (6 usines supplémentaires en construction dont celle de Kenitra). En 2016, son chiffre d’affaires s’est élevé à 7,5 milliards d’euros, avec plus de 36.000 collaborateurs dans le monde.

«Nous nous félicitons de pouvoir offrir à nos clients dans la région, les capacités déjà mises en place dans d’autres régions du monde», soutient le président exécutif de Gestamp. En effet, la dernière implantation du groupe avant le Maroc est la Roumanie, où l’industriel a acquis une usine en 2017. D’ici fin 2018, le groupe annonce une implantation au Japon.

Afin de soutenir Daimler, Hyundai et d’autres marques de renom, le fabricant de composants automobiles a signé le 25 janvier dernier, quelques jours avant l’annonce de la JV avec Tuyauto, un accord de coentreprise avec le chinois Beijing Hainachuan Automobile Parts Co. Ltd (BHAP).

Son partenaire asiatique est une filiale de Beijing Automotive Industry Group Co., Ltd (Groupe BAIC), le cinquième constructeur automobile en Chine. L’alliance vise à soutenir Daimler, Hyundai et d’autres marques non-chinoises dans la région de Beijing, mais aussi les propres marques de BAIC dans toute la Chine.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc