International

Energies renouvelables: De bonnes perspectives pour 2018

Par Amine SAHRANE | Edition N°:5188 Le 16/01/2018 | Partager
Les coûts devraient continuer de baisser lors des prochaines années
L’Irena (1) analyse les déterminants des innovations technologiques
energie_renouvelable_088.jpg

Les coûts des énergies renouvelables ont beaucoup diminué dans une période de sept ans. A terme, elles devraient dépasser les énergies fossiles en compétitivité

Les énergies renouvelables sont de plus en plus compétitives. Selon un récent rapport de l’Agence internationale des énergies renouvelables (IRENA), les coûts de l’éolien et du solaire baissent fortement et devraient continuer sur cette tendance. Cette évolution est principalement due aux améliorations technologiques, l’approvisionnement concurrentiel, ainsi que l’existence d’un grand nombre d’acteurs actifs, en concurrence, et qui ont acquis une solide expérience.

«La combinaison de ces facteurs diminue de plus en plus les coûts des énergies renouvelables, avec des effets qui ne feront qu’augmenter en 2018 et au-delà», analyse l’agence. Le contexte actuel est caractérisé par les bas niveaux des coûts d’équipement, et la compétitivité pousse à plus d’innovations technologiques afin d’améliorer l’efficience de production.

A titre d’exemple, des éoliennes plus grandes peuvent couvrir des zones plus importantes et récolter plus d'électricité à partir de la même source. Une architecture améliorée des cellules photovoltaïques solaires offre aussi une meilleure efficience. Autre innovation, l’utilisation des données en temps réel et le «big data» qui a amélioré la maintenance prédictive et réduit les coûts d'exploitation et d’entretien.

Les progrès technologiques demeurent donc un élément clé pour la réduction des coûts de l'énergie renouvelable. Ces développements rendent également les investissements de moins en moins difficiles en réduisant leurs risques et leurs coûts de capital. L’environnement législatif a également changé.

Alors que les gouvernements offraient un soutien financier au développement des énergies renouvelables, la nouvelle politique est d’encourager des processus d’approvisionnement concurrentiel pour inciter à l’innovation. En concurrence avec leurs pairs, les développeurs de projets trouvent constamment des moyens de réduire leurs coûts.

L’Irena a en effet observé des «prix record» des enchères pour le photovoltaïque en 2016 et 2017 à Dubaï, au Mexique, au Pérou, au Chili, à Abou Dhabi et en Arabie Saoudite. Avec les faibles résultats des enchères pour les éoliennes terrestres, le Maroc, le Brésil, le Canada, l'Allemagne, l'Inde et le Mexique ont montré que le vent est l'une des sources de nouvelle génération les plus compétitives.

Le succès de l’effort d’abaissement des coûts reste cependant tributaire de politiques d’accompagnement, telles que l'accès à des financements à faible coût, un environnement favorable et une bonne conception de vente aux enchères, précise l’étude.

-------------------------------------------

(1) Irena: International Renewable Energy Agency

 

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc