Culture

«Le discours islamique est dans une impasse totale»

Par Amine BOUSHABA | Edition N°:5142 Le 07/11/2017 | Partager
asma_lamrabet_042.jpg

«Mon livre démontre justement que nous pouvons être dans cette modernité et être dans une spiritualité profonde et libératrice» (Ph. DR)

Médecin biologiste à l’hôpital Avicennes de Rabat, Asma Lamrabet dirige le Centre des Etudes féminines en Islam, de la Rabita Mohammadia des Oulémas du Maroc. Egalement essayiste et conférencière, elle compte aujourd’hui plusieurs ouvrages à son actif qui traitent de la thématique de la femme en Islam, notamment «Les femmes et l’Islam: Une vision réformiste», «Femmes et hommes dans le Coran: Quelle égalité» ou encore «Le Coran et les femmes: Une lecture de Libération».

- L’Economiste: Que représente pour vous ce Prix Grand Atlas pour votre dernier ouvrage?
- Asma Lamrabet:
Je suis très émue et honorée. Mais aussi très contente pour ma maison d’édition qui est jeune et éthique et qui a opté pour une nouvelle approche en termes de publication. C’est une vraie réussite pour tous.

- Avez-vous rencontré des difficultés lors de l’écriture de votre livre?
- Ce n’est pas le premier livre que j’écris sur cette thématique. Mais il est vrai que c’est à son niveau que j’ai approché des sujets tabous, chose que je n’ai pas faite auparavant. J’ai pensé que cette fois-ci c’était le moment. Il faut savoir parler de ces sujets et arrêter de se cacher comme disait Leïla Slimani. Il faut libérer cette parole et je crois que c’était mon devoir de le faire d’autant plus que l’on s’aperçoit qu’aujourd’hui le discours islamique est dans une impasse totale par rapport à notre réalité et nos défis. Je remarque beaucoup chez les jeunes cette soif de connaissance de leur référentiel, de leur tradition et leur spiritualité, mais en même temps ils sont complétement écartelés face à une modernité qui leur impose le fait qu’il n’y en a pas avec la religion. Mon livre démontre justement que nous pouvons être dans cette modernité et être dans une spiritualité profonde et libératrice.

- Quels sont vos projets. Allez-vous aborder de nouvelles thématiques?
- La thématique des femmes transcende tout finalement. Nous y parlons de modernité, de libertés individuelles, de tradition… Bien que nous ayons l’impression d’y être enfermés, le sujet dépasse vraiment tous ces sujets. Je pense tout de même passer à autre chose et notamment revenir à l’éthique de la spiritualité, car c’est quelque chose qui nous manque énormément  aujourd’hui.
Propos recueillis par Amine BOUSHABA

 

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc