Flash

Chantage contre le Roi : Nouveau camouflet pour Laurent et Graciet

Par L'Economiste| Le 16/02/2017 - 12:48 | Partager
graciet_et_laurent.jpg
 

Nouveau rebondissement judiciaire dans l’affaire du chantage contre le roi Mohammed VI. La cour d’appel de Reims a de nouveau déclaré recevables, jeudi, les enregistrements-clé mettant en cause les journalistes Éric Laurent et Catherine Graciet (Voir "Affaire Laurent/Graciet : Un verdict sur les enregistrements en février"). Dans un communiqué, les avocats du Maroc, Éric Dupont-Moretti et Ralph Boussier, ont indiqué "qu’il n’était pas de la responsabilité des enquêteurs de dissuader les plaignants à recourir à des enregistrements dont la légalité était justifiée par l’état de nécessité". Rappelons que la décision de la cour d’appel de Reims prend le contre-pied de celle de la Cour de cassation, qui avait mis en cause les enregistrements le 20 septembre dernier. La partie adverse compte à nouveau saisir la Cour de cassation.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc