Flash

Vins : L’une des plus fortes baisses depuis 2000

Par L'Economiste| Le 20/10/2016 - 12:20 | Partager
production_viticole_trt.jpg
 

La production mondiale de vin, hors jus et moûts, atteindrait 259,5 millions d’hectolitres cette année, soit une baisse de 5% par rapport à 2015. Selon l’organisation internationale du vin et de la vigne (OIV), elle se situe parmi les trois plus faibles productions depuis 2000, à cause notamment des événements climatiques. L’Italie avec 48,8 millions d’hectolitres (Miohl) confirme sa place de 1er producteur mondial, suivie par la France (41,9 Miohl) et l’Espagne (37,8 Miohl). Viennent ensuite les États-Unis (22,5 Miohl), l’Australie (12,5 Miohl) et la Chine (11.5 Miohl), tandis que les productions ont fortement reculé en Argentine (8,8 Miohl), au Chili (10,1 Miohl) et au Brésil (1,4 Miohl). L’Afrique du Sud reste toujours le 1er producteur africain et le 8e mondial avec 9,1 Miohl, malgré une baisse de 19% par rapport à 2015. À noter que la consommation mondiale de vins devrait se situer entre 239,7 à 246,6 Miohl.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc