Flash

«Smart City Auto » se heurte à la résistance des élus

Par L'Economiste| Le 07/02/2018 - 14:30 | Partager
«Smart City Auto » se heure à la résistance des élus

Les élus de l’arrondissement Moulay Rachid ont refusé de donner leur aval à la cession d’un terrain de 6 hectares (relevant de leur territoire) qui devait abriter la «smart city Auto». Résultat : le vote d’une convention liant la Commune urbaine à la Société nationale du transport et de la logistique (SNTL) lors de la session du conseil de la ville a été finalement reporté. Ce projet, dont le coût à 80 millions de DH,consiste à lancer un centre logistique périurbain à My Rachid. Il s’agit d’un «village auto» (une sorte de smart city automobile) qui sera axé sur les métiers de l’automobile. Il devra accueillir les revendeurs de pièces de rechange qui exercent leur activité au centre-ville (notamment à Derb Omar, rue Khouribga …).

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc