Flash

Retour de Hariri: le président libanais veut des éclaircissements de Ryad

Par L'Economiste| Le 11/11/2017 - 15:01 | Partager
Retour de Hariri: le président libanais veut des éclaircissements de Ryad

Le président libanais Michel Aoun a appelé aujourd'hui l'Arabie saoudite à "éclaircir les raisons" qui entravent le retour au Liban du Premier ministre Saad Hariri, dont la démission choc a entraîné une nouvelle crise politique dans le pays. L'annonce surprise par Saad Hariri de sa démission, le 4 novembre depuis la capitale saoudienne Ryad, a pris de court la classe politique au Liban où l'on s'interroge sur la liberté de mouvement du chef du gouvernement. Le chef de l'Etat a "invité l'Arabie saoudite (...) à éclaircir les raisons qui entravent le retour de Saad Hariri au Liban". Aoun s'est par ailleurs entretenu aujourd'hui au téléphone avec le président français Emmanuel Macron au sujet des "derniers développements" concernant Hariri, selon la présidence libanaise.
Une semaine après l'annonce de M. Hariri, son retour au Liban se fait toujours attendre, et le président n'a toujours pas accepté sa démission, assurant qu'il attendait de le rencontrer pour en discuter avec lui. En annonçant laisser son poste dans un discours diffusé par la chaîne à capitaux saoudiens Al-Arabiya, M. Hariri avait dénoncé la "mainmise" de l'Iran et du mouvement chiite libanais du Hezbollah, membre de son gouvernement, sur les affaires intérieures du Liban.
Vendredi, le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, a accusé l'Arabie saoudite de "détenir" Hariri, qui a la double nationalité, saoudienne et libanaise.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc