Flash

Meknès en guerre contre le narguilé

Par L'Economiste| Le 19/09/2017 - 14:18 | Partager
Meknès en guerre contre le narguilé

La mise au point de Abdallah Bouano contre les propriétaires de cafés-chicha est sans appel. Le maire de Meknès a décidé la fermeture de 100 cafés proposant le narguilé. Sis pour la plupart au quartier Hamria (centre-ville), ces endroits sont très fréquentés par les jeunes lycéens. Face à leur prolifération, des associations de parents d’élèves ont appelé la mairie à se saisir du dossier. Et Bouano a vite réagi en signant le retrait des licences et autorisations aux espaces qui proposent la chicha. 

Y.S.A 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc