Flash

Fès : Le prénom "Malak" interdit par un officier d’état civil

Par L'Economiste| Le 07/11/2017 - 12:27 | Partager
Fès : Le prénom "Malak" interdit par un officier d’état civil

Alors que le Maroc a autorisé librement le choix des prénoms pour son enfant, l’officier d’état civil de l’annexe de l’arrondissement d’Agdal à Fès a interdit ce mardi l’inscription du prénom féminin "Malak" en arabe "ملك". Selon elle, ce prénom peut se lire en arabe "Roi". Ainsi, il faut, selon elle, l’écrire "ملاك". C’est une consigne, dit-elle, de la Haute commission de l’état civil marocain. Pourtant, cette dernière avait mis fin en 2016 aux restrictions sur les prénoms. Elle devait permettre ainsi de choisir un prénom arabe, amazigh, Hassanis ou d’origine hébraïque. Mais, rien n’y fait.

Y.S.A

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc