Flash

Fès : Fermeture d'un "riad" infesté de punaises

Par L'Economiste| Le 17/09/2017 - 15:45 | Partager
Fès : Fermeture d'un "riad" infesté de punaises

Les autorités de la ville de Fès ont décidé la fermeture d’un riad non-autorisé du nom de Dar Zohor. Cette décision intervient après une réclamation de six étudiants espagnols venus en touristes à Fès. «Nous avons payé 700 euros pour nos 5 nuits. L’un des nôtres a payé les frais de la saleté», dénoncent-ils dans un courrier adressé aux autorités. En effet, le jeune touriste a été piqué par des punaises de lit, un insecte en recrudescence dans les endroits malpropres. « Nids de punaises dans le riad où nous nous sommes séjournés du 22 au 27 août dernier. Piqûres un peu partout sur le corps », racontent les étudiants. Suite à ce courrier, Saïd Zniber, wali de la région, a appelé à la constitution d’une commission mixte. Laquelle s’est déplacée, le 14 septembre, au dit riad, sis au quartier Talaa Kbira en médina. Lors de sa visite, la commission constate une forte présence d’insectes. « La maison, entièrement occupée par des touristes, n’est pas dotée d’un système d’aération. Sa literie et ses équipements sont déplorables. Elle manque cruellement d’hygiène…», lit-on dans le PV de la commission d’inspection.

Au final, celle-ci a décidé la fermeture immédiate du riad qui fait partie de ces maisons prêtes à louer, mais non reconnues comme établissement touristique. Un phénomène dénoncé par les professionnels du secteur. « Ces riads pratiquent une concurrence déloyale, nuisent à l’image de la destination et sont souvent sources de plusieurs maux (drogue, prostitution, alcool, arnaque et risque sanitaire)», martèlent-ils.

Y.S.A.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc