Flash

Des médias et journalistes français non grata en Algérie

Par L'Economiste| Le 05/12/2017 - 15:54 | Partager
Des médias et journalistes français non grata en Algérie

Le Monde, Le Figaro, Libération, Mediapart et Quotidien. Tels sont les médias français privés de visas pour couvrir le déplacement d’Emmanuel Macron demain en Algérie. "La majorité des journalistes ont eu leur visa, il y a toutefois une dizaine de journalistes pour lesquels ce n’est pas le cas. Notre objectif c’est que tout le monde parte, nous mettons tout en œuvre pour y parvenir, en lien avec les autorités algériennes", déclare l’Élysée.

Ce n’est pas la première fois que les déplacements de journalistes français soient très contrôlés en Algérie. En avril 2016, Le Monde et le Petit journal s’étaient vus refuser leurs visas pour un déplacement de Manuel Valls, alors Premier ministre, à Alger. Ce qui avait poussé Libération Le Figaro et Radio France à renoncer au voyage en signe de protestation. L’Algérie l’a toujours en travers de la gorge. Et pour cause, la publication par Le Monde d’une photo de Bouteflika en Une consacrée à "L’argent caché des chefs d’État" dans l’affaire des "Panama Papers".

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc