Flash

Décret anti-immigration : Fronde chez les géants high-tech

Par L'Economiste| Le 07/02/2017 - 12:51 | Partager
sundar-pichai_google_trt.jpg
Sundar Pichai, actuel PDG de Google de nationalité indienne parmi les chefs d'entreprises high-tech contre le décret de Trump

 

Près d’une centaine d’entreprises de high-tech, dont les géants Facebook, Google, Microsoft, Twitter et Apple, ont déposé une requête en justice. Ils dénoncent les "dommages" causés par le décret de Donald Trump limitant l’immigration en provenance de 7 pays (Iran, Irak, Libye, Somalie, Soudan, Syrie, Yémen). "Ce décret marque un important écart par rapport aux principes d’équité et de prédictibilité qui ont régi le système de l’immigration aux Etats-Unis depuis plus de cinquante ans", écrivent ces entreprises. Tout en apportant leur soutien à la procédure en cours visant à contrecarrer l’application du texte présidentiel. Berceau des entreprises de high-tech, la Silicon Valley emploie des milliers d’immigrants et se dit particulièrement touchée par la mesure anti-immigration.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc