Flash

Alerte sur l’automédication

Par L'Economiste| Le 15/11/2017 - 11:06 | Partager
Alerte sur l’automédication

Certains médicaments vendus sans ordonnance seraient très dangereux pour la santé. D’après une enquête du magazine "60 millions de consommateurs" concernant 62 médicaments parmi les plus vendus en automédication, près de 45% de ces traitements sont à proscrire. Autrement dit, leur rapport bénéfice/risque reste "défavorable". Un tiers présente une "efficacité faible ou non prouvée", tandis que seuls 21% peuvent être pris sans risque.

"En bonne place de la liste noire figurent des 'stars antirhume'", souligne 60 millions de consommateurs. Ces médicaments sont souvent composés de trois substances (un vasoconstricteur, un antihistaminique et du paracétamol ou de l’ibuprofène) pour respectivement lutter contre le nez bouché, l’écoulement nasal et le mal de tête, explique l’enquête. Pour les auteurs, ces compositions ne sont pas justifiés, présentent des risques de surdosage et d’effets indésirables gravissimes tels que les accidents cardiovasculaires ou neurologiques et les vertiges.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc