Edition N° 5155 | Le 24/11/2017
Vue sur la vallée à partir de la terrasse de «Kasbah de Ouirgane», un gîte construit en 2007 Ça commence à Marrakech et ça s’étend sur des centaines de kilomètres, tout au long du Haut Atlas occidental: pas une goutte d’eau dans les oueds, les ruisseaux et autres séguias. Le N’fis, venant du col Tizi N’test, le plus important fleuve dans la région, réceptacle de tous ces affluents avant d’...
Edition N° 5024 | Le 16/05/2017
Amine Bensaid, président de l’université Mundiapolis: «Un diplôme Bac+5 représente dans la pratique, la voie naturelle pour intégrer des carrières managériales à responsabilité» (Ph. L’Economiste) Il existe de gros besoins de diplômés Bac+5 dans plusieurs branches industrielles dont l’aéronautique, explique Amine Bensaid, président de l’université Mundiapolis. Aux établissements d’...
Edition N° 5007 | Le 20/04/2017
La cérémonie de remise de diplômes d’une promotion des lauréats de l’université Al Akhawayn. Au premier plan on peut distinguer le gouverneur de Bank Al-Maghrib, Abdellatif Jouahri et la présidente de la CGEM, Miriem Bensalah-Chaqroun. Le patronat comme la banque centrale insistent sur l’importance du capital humain pour relancer l’économie (Ph. YSA) Que vaut le diplôme «Bac+5» popularisé...
Edition N° 4978 | Le 10/03/2017
Mohammed Bakrim: «C'est un nouveau cinéma marocain qui est en train de naître» (Ph. J M) Le festival national du film a besoin d'un lifting pour répondre aux nouvelles attentes. Rencontré à Tanger, Mohamed Bakrim, critique de cinéma, nous fait part de l'apport et de la fonction de cet événement national sur le développement du 7e art au Maroc. - L'Economiste: Le premier festival national du...
Edition N° 4978 | Le 10/03/2017
Des films cultes ont marqué le paysage cinématographique marocain. Parmi eux, Amok de Souhail Benbarka, Le coiffeur du quartier des pauvres de Mohamed Reggab ou encore Alyam Alyam, d’Ahmed al Maanouni, ainsi que Ali Zaoua, de Nabil Ayouch Avec sa 18e édition qui prend fin le 11 mars, le Festival national du film (FNF) fête sa 35e année. De 1982, date de la 1re édition, à aujourd’hui, le...
Edition N° 4966 | Le 22/02/2017
Tajeddine Bennis, DG:  Nous avons commencé par décrocher le marché Logan Tanger et Somaca. Ensuite, les usines Renault en Colombie, Brésil, Inde, Russie et Afrique du Sud, puis le véhicule «Captur» pour le site Renault Valladolid en Espagne. Début 2016, nous avons décroché un marché de PSA à Vigo, mais également pour la future usine de Kénitra qui devrait démarrer son activité en 2019. Nous...
Edition N° 4963 | Le 17/02/2017
Tout part de bobines de tôles laminées dans l’usine de Snop Tanger. 40.000 de tonnes d’acier sont consommées chaque année sur ce site de la capitale du détroit (Ph. JM) Se promener dans l’usine de découpage emboutissage Snop installée dans la zone franche d’exportation de Tanger (TFZ) donne le tournis au profane dépourvu d’une culture industrielle en matière de fabrication de composants...
Edition N° 4956 | Le 08/02/2017
Selon Zinoun, l’originalité de ce spectacle est que les acteurs vont s’y produire dans le réel sur scène, et dans l’irréel via un écran géant en arrière plan de la scène, et des écrans latéraux - L’Economiste: Depuis quand avez-vous pensé adapter les monologues de Shakespeare à la darija et au contexte marocain? - Lahcen Zinoun: Cela remonte à plusieurs années que l’idée me trotte par la...
Edition N° 4956 | Le 08/02/2017
  On ne le présente plus: rarement un artiste marocain a cumulé à la fois autant de talents. Lahcen Zinoun est tour à tour danseur, chorégraphe, peintre, sculpteur, metteur en scène, cinéaste… Une diversité artistique qu’il a déployée au Maroc et ailleurs durant une carrière longue de plus de 40 ans. Les succès remportés pas ses œuvres n’ont pas ramolli ses ambitions. Au contraire, il est...
Edition N° 4941 | Le 18/01/2017
Selon Younès Ajarraï, «l’omission de la littérature carcérale est un mauvais procès doublé d’un faux débat» (Ph. JM) - L’Economiste: Dans la liste des auteurs marocains invités, on trouve une bonne partie d’écrivains édités en France, ils auraient pu être invités par leurs éditeurs pour laisser place à d’autres moins connus… - Younès Ajarraï: Ce n’est pas à ces éditeurs ni à la France de les...
  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc