Edition N° 5153 | Le 22/11/2017
La demande d'obligations d'Etat a atteint 397 milliards de DH à fin octobre. La baisse des taux n'a pas détourné les investisseurs de ces titres. Au-delà de la sécurité qu'ils procurent, les exigences réglementaires justifient les placements sur ces actifs pour les banques ou encore les compagnies d'assurances. Par ailleurs, les alternatives sont limitées sur le marché Malgré des taux d'...
Edition N° 5152 | Le 21/11/2017
En grande difficulté, l’entreprise était au bord du dépôt de bilan avant le renforcement de la famille Sefrioui dans le capital par la reprise des parts de CDG Développement. Cela laisse entrevoir une volonté de relancer la société. Reste à savoir si elle va retrouver de la compétitivité Med Paper n’en finit pas d’alimenter les discussions sur le marché depuis le feu vert du gendarme de la...
Edition N° 5151 | Le 20/11/2017
Depuis le changement de la réglementation sur les cyclomoteurs, Socomadis, connue pour sa marque Docker, a vu son chiffre d’affaires dévisser de moitié en deux ans. L’entreprise table sur un rebond à partir de 2017. La société s’apprête à opérer un virage stratégique dans l’automobile Les importateurs de motos commencent à peine à digérer les changements réglementaires sur le marché. L’...
Edition N° 5149 | Le 16/11/2017
L’acquisition d’un logement constitue un gros investissement pour un client lambda ce qui aboutit à une réflexion plus poussée sur la qualité de la relation avec sa banque mais aussi sur la possibilité de réaliser des économies sur le coût de financement (Ph. L’Economiste) L’absence d’outils de comparaison entre les banques obligent un certain nombre de candidats à la migration à ne pas...
Edition N° 5146 | Le 13/11/2017
Le titre du groupe bancaire a été la valeur vedette de la séance de vendredi. Il termine en hausse de 0,91% à 309,80 DH. Sa performance annuelle s’établit à 8,74% Le groupe bancaire a été l’un des principaux animateurs de la séance du vendredi 10 novembre. Plus de 1,7 million actions, soit 1% du capital, ont été échangés sur le marché de bloc à un cours unitaire de 300 DH. Ce prix valorise l...
Edition N° 5146 | Le 13/11/2017
La tarification moyenne a atteint un plus bas historique  entre juillet et septembre 2017. Il est difficile pour les sociétés de financement de s’aligner sur ces tarifs puisque elles-mêmes se refinancent en grande partie auprès des banques. Néanmoins, elles résistent grâce au crédit auto Le coût du crédit a suivi différentes trajectoires au troisième trimestre selon la catégorie d’emprunteur...
Edition N° 5145 | Le 10/11/2017
Le Collège des sanctions, chargé d'instruire les dossiers de manquements sur le marché financier a déjà été saisi pour plusieurs cas et a rendu son verdict pour certains. Il a un délai maximum de 3 mois pour prendre une décision. En cas de sanctions, les personnes mises en cause peuvent les contester devant le tribunal administratif de Rabat (Ph. L'Economiste) «Nous ne sommes pas là pour...
Edition N° 5144 | Le 09/11/2017
Malgré la diversification, la croissance du PIB reste fortement dépendante des aléas climatiques. Il faudra accélérer les réformes de structure pour rehausser le potentiel de croissance. Le taux de chômage de 10%, dont plus de 40% chez les jeunes, constitue un facteur important de risque La souscription à la Ligne de précaution et de liquidité (LPL) a resserré le calendrier d’évaluation de l...
Edition N° 5141 | Le 03/11/2017
Le taux d'endettement a augmenté de 18 points de PIB depuis 2008, la dernière fois où le Maroc a enregistré un excédent budgétaire Le Maroc n'a plus présenté de budget à l'équilibre depuis 2008. Dans la rubrique dette, cela se traduit par un alourdissement de la facture de 356 milliards de DH en moins de dix ans à 684 milliards, soit 65% du PIB. De ce chiffre, il y a le hors-bilan que le...
Edition N° 5139 | Le 01/11/2017
La croissance du crédit est tirée par le secteur public. Les opérateurs privés restent attentistes. Malgré de nouvelles incitations fiscales pour stimuler l’investissement privé, elles seront inefficaces sans des évolutions au niveau du climat des affaires L’encours des crédits bancaires a culminé à 830 milliards de DH à fin septembre 2017, soit 83% du PIB. Il a augmenté de 4,5% sur un an et...
  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc