Primary tabs

Edition N° 5079 | Le 03/08/2017
Les figues de barbarie sont cultivées dans les vergers ou parcelles situés dans l’aire géographique définie sur la carte et ayant fait l’objet d’une procédure d’identification parcellaire Savoureuses, onctueuses, délicieuses! Autant d’attributs pour parler de la figue de barbarie d’Ait Baâmrane qui remporte décidément tous les suffrages. En effet, ce fruit est très apprécié par les...
Edition N° 5079 | Le 03/08/2017
Oui, il est possible de faire fructifier le cactus en hors saison! Pour cela, deux techniques peuvent être pratiquées, nous explique Ali Berrada. La première consiste à induire par une source d’azote une seconde floraison durant l’automne pour avoir des fruits mûrs au printemps. Et la seconde consiste par contre à décaler la période de floraison en supprimant les bourgeons émis au printemps pour...
Edition N° 5079 | Le 03/08/2017
Ali Berrada est expert en Réseaux d’entreprises et Cluster de l’Onudi. Pour lui, il est impératif de tout mettre en place pour mieux valoriser le cactus, un produit à fort potentiel (Ph. L’Economiste) - L’Economiste: Que représente le cactus d’Ait Baâmrane pour la Région Guelmime Oued-Noun? - Ali Berrada: C’est un potentiel économique énorme et la culture du figuier de barbarie occupe une...
Edition N° 5075 | Le 28/07/2017
  37. C’est le nombre de projets d’investissement examinés par la Commission régionale d’investissement et de dérogation de la Région Souss Massa. Sur ce chiffre, 29 projets (78,3%) d’un montant global de près de 1,15 milliard de DH ont reçu un avis favorable. Ils représentent 1.487 emplois à créer. Par contre, 8 projets (représentant un taux de 21%) ont été refusés. Les motifs de rejet sont...
Edition N° 5075 | Le 28/07/2017
La qualité gustative des figues de barbarie d’Ait Baâmrane et sa tardivité par rapport à la production d’autres régions marocaines, ont rendu les figues de cette zone très populaires et fortement appréciées. C’est la raison pour laquelle elle occupe une bonne place sur le marché national (Ph. ONUDI) AKNARI, Karmous… autant d’appellations pour désigner la figue de Barbarie, tant prisée par...
Edition N° 5073 | Le 26/07/2017
Les capacités de production de la Société des boissons gazeuses du Souss sont passées de 8000 l/h en 1971, année de démarrage, à 60.000 l/h actuellement. En 10 ans le montant d’investissement a atteint plus de 400 millions DH (Ph.Yacoubi) Pour la première fois, la Société des boissons gazeuses du Souss (SBGS) a ouvert ses portes aux différents médias nationaux pour présenter son outil...
Edition N° 5073 | Le 26/07/2017
  Ils ont entre 20 et 80 ans et veulent créer de la valeur ajoutée dans des domaines tels que l’artisanat, la pêche côtière ou encore les produits du terroir. Pour les accompagner et leur permettre de concrétiser leurs rêves, Attijariwafa bank a ouvert son premier Centre «Dar Al Moukawil » (la maison de l’entrepreneur) à Aït Melloul. Un concept exclusif dédié à l’accompagnement des TPE dans...
Edition N° 5071 | Le 24/07/2017
Après Londres, Bruxelles, Lyon, Sydney, Chicago, Toronto, Johannesburg, c’est à Agadir que la célèbre mascotte Viktor, viendra poser ses valises en août prochain. Portant le costume amazigh, il a été rebaptisé «Da Viktor» par les organisateurs (Ph. CRT)  Le programme de la première édition du festival juste pour rire Agadir a été annoncé en grande pompe vendredi dernier. Pour cette...
Edition N° 5069 | Le 20/07/2017
Lors de cette 5e édition, ce sont les coopératives organisées, et celles disposant d’un label qui seront représentées  Le Salon national des produits du terroir (SNAPT) voit encore plus grand. La manifestation qui tient sa 5e édition du 20 au 24 juillet à la place Al Amal augmente sa superficie à 3.600 m2, au lieu de 3.000 m2 précédemment. Par contre, le nombre de participants n’a pas...
Edition N° 5067 | Le 18/07/2017
Dans les régions, la médiation bancaire reste toujours assez méconnue. Pourtant, c’est une des solutions les plus prisées pour améliorer le climat des affaires, résoudre les litiges dans le secteur commercial à l’amiable et désengorger les tribunaux. Pour mieux faire connaître ce mode alternatif de règlement des conflits, une journée d’informations vient d’être organisée à Agadir par la Chambre...
  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc