Primary tabs

Edition N° 5190 | Le 18/01/2018
Une organisation exceptionnelle. Police, Forces auxiliaires, Protection civile... sont là pour assurer la sécurité et le bon déroulement du procès des événements d’Al Hoceïma. Ces corps sécuritaires se déclarent aussi victimes  dans cette affaire. A la fin de sa plaidoirie, un agent baise la tête de l’un des avocats de l’Etat en guise de reconnaissance (Ph. Jarfi)  Les audiences s’...
Edition N° 5189 | Le 17/01/2018
L’assassinat du parlementaire Abdellatif Merdass a eu un tel retentissement auprès de l’opinion publique qu’il a poussé Hassan Matar, procureur général du Roi près la Cour d’appel de Casablanca à l’époque, à tenir un point de presse. Une pratique à laquelle les autorités judiciaires ont recours uniquement dans les grandes affaires comme celles du terrorisme (Ph. L’Economiste) Personne ne s’...
Edition N° 5188 | Le 16/01/2018
Des avocats de la défense en pleine concertation avant le début du procès des événements d’Al Hoceïma. En arrière-plan, le box où siègent les accusés. Une télé a été mise à leur disposition pour suivre le débat à la Cour d’appel de Casablanca (Ph. Jarfi) A quoi devons-nous nous attendre lors des prochaines audiences du procès des événements d’Al Hoceïma? Après la défense et le procureur du...
Edition N° 5188 | Le 16/01/2018
Le procès des événements d’Al Hoceïma clôture une première étape. Celle de la discussion des requêtes préliminaires et vices de forme soulevés par la défense: écoutes téléphoniques, garde à vue, perquisitions de domiciles, courriers électroniques, comptes sur les réseaux sociaux.... Dans ce dossier, la majorité des 54 accusés sont poursuivis pour atteinte à la sécurité intérieure de l’Etat,...
Edition N° 5187 | Le 15/01/2018
L’image retrace la reconstitution du meurtre du parlementaire Abdellatif  Merdass. Le procès de cette affaire reprend ce lundi 15 janvier devant la Cour criminelle de Casablanca (Ph. Jarfi) Sans préavis, la salle d’audience plonge dans l’effroi! Les yeux exorbités rouge-sang de la victime surgissent de la photo. Les enquêteurs avaient saisi dans un plan serré la tête inerte d’Abdellatif...
Edition N° 5186 | Le 10/01/2018
Perchée sur les hauteurs des montagnes du Rif, la ville d’Al Hoceïma a connu des manifestations depuis octobre 2016. La mort d’un poissonnier, Mohssine Fikri, a servi de détonateur (Ph. Bziouat) Karim Amghar, Ilyass El Hajji, Samir Ighri, Anass Khatabi, Othman Bouzianne... La défense veut les appeler à la barre pour témoigner. Ils sont également accusés dans le procès des événements d’Al...
Edition N° 5186 | Le 10/01/2018
L’image d’un Maroc qui se veut une jeune démocratie est en jeu dans le procès des événements d’Al Hoceïma (voir page 34). La présence des observateurs du Conseil national des droits de l’homme est un indicateur significatif. Soumicha Rayaha et ses deux compagnons suivent le débat au nom du procès équitable (cf. L’Economiste n°5184 du 8 janvier 2018). Lors de l’audience du vendredi 5 janvier, le...
Edition N° 5186 | Le 10/01/2018
L’accès à la salle 7 où se tient le procès des événements d’Al Hoceïma est soumis à un dispositif sécuritaire et logistique exceptionnel. Impossible de passer un coup de fil à l’intérieur de la salle d’audience. La couverture réseaux est bloquée (Ph. Jarfi) «Je ne vois aucun inconvénient à convoquer les témoins cités par la défense. Encore faut-il préciser le lien de chacun d’eux avec les...
Edition N° 5184 | Le 08/01/2018
Al Hoceïma, la capitale du Rif, a connu depuis octobre 2016 des manifestations. L’on relève sur la photo le portait de Nasser Zefzafi brandi par des manifestants (Ph. Bziouat) Hakim El Ouardi représente l’accusation dans le procès des événements d’Al Hoceïma (voir ci-dessus). Ce substitut du procureur du Roi est connu pour son ton provocateur, son expertise juridique hors pair et sa...
Edition N° 5184 | Le 08/01/2018
Le procès des événements d’Al Hoceïma va reprendre ce mardi 9 janvier à la Cour d’appel de Casablanca (Ph. Jarfi) Un dispositif sécuritaire imposant accueille les visiteurs de la Cour d’appel de Casablanca. Vendredi 5 janvier, un peu plus d’une trentaine d’accusés comparaissent dans le procès des événements d’Al Hoceïma. Fait rare: les chroniqueurs judiciaires venus couvrir l’audience...
  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc