Primary tabs

Edition N° 5128 | Le 17/10/2017
Après avoir culminé à 64,2% du PIB en 2016 (près de 20 points de plus depuis 2008), la dette publique nette du Maroc devrait commencer à baisser progressivement pour descendre à 56,5% d’ici 2022. Pour le FMI, les équilibres macroéconomiques du Maroc de manière générale sont sous contrôle Tout au long de ces dix dernières années, le Fonds monétaire international (FMI) n’a jamais été aussi...
Edition N° 5123 | Le 10/10/2017
«Tous les pays ayant réussi le pari de la R&D ont d’abord hissé la recherche et l’innovation au rang de priorité nationale», souligne de SG du Conseil économique, social et environnemental (CESE), Driss Guerraoui. Pour lui, il est nécessaire de créer une instance nationale dédiée au pilotage du secteur, placée sous l’autorité du chef de l’Etat ou du gouvernement. Comme c’est le cas, par...
Edition N° 5123 | Le 10/10/2017
Les lettres et sciences humaines, juridiques, économiques et sociales l’emportent dans les universités publiques. Sur un total de 90.767 diplômés en 2016-2017, près des deux tiers (63%) ont été formés dans ces disciplines, soit 57.252 lauréats Pas de révolution en vue pour la recherche et développement au Maroc. Le secteur évolue toujours trop lentement, et continue d’être presque déconnecté...
Edition N° 5123 | Le 10/10/2017
L’essentiel des dépenses de recherche et développement s’opère dans le secteur public, notamment dans les universités, selon les derniers chiffres disponibles (2010), avec 2,5 milliards de DH (sur un total de plus de 5,6 milliards de DH). Néanmoins, un secteur se distingue, celui de l’énergie, eau, mines et produits manufacturiers, qui représente  plus du tiers des dépenses (plus de 2...
Edition N° 5123 | Le 10/10/2017
Les appels à projets R&D de l’Iresen ont permis de multiplier le nombre de publications scientifiques dans le domaine des énergies renouvelables par 15 depuis 2012 (Ph. L’Economiste) Faire travailler côte à côte chercheurs, universités et industriels dans un cadre propice à l’innovation. L’Institut de recherche en énergie solaire et énergies nouvelles (IRESEN) en a fait sa mission. En...
Edition N° 5118 | Le 03/10/2017
Le mouvement des junior-entreprises, né dans les années 90 au Maroc, avait fini par disparaître. Aujourd’hui, il renait de ses cendres, avec près d’une douzaine de junior-entreprises rattachées à de grandes écoles de commerce et d’ingénieurs. Centre régional des investissements (CRI) de Casablanca-Settat, Institut de recherche en énergie solaire et énergies nouvelles (Iresen), Réseau Entreprendre...
Edition N° 5118 | Le 03/10/2017
En ces temps de crise de compétences dans de nombreux secteurs, la fonction RH n’a jamais été autant sollicitée. Engager le bon DRH revêt aujourd’hui un enjeu stratégique. Toulouse Business School (TBS) se positionne sur ce domaine, en lançant un master RH. Pour son nouveau programme, l’école s’est associée à l’un des labels les plus notoires de la place, le cabinet Diorh. Elle a également fait...
Edition N° 5118 | Le 03/10/2017
Youssef Chraïbi, président de la Fédération marocaine de l’outsourcing - L’Economiste: Rareté des compétences et inflation salariale, c’est une double sanction. Comment arrivez-vous à vous en sortir? - Youssef Chraïbi: Quand nous répondons à un appel d’offres, nous devons dégager une marge suffisante pour maintenir l’opération. Nous proposons donc un prix en fonction d’une destination. Il...
Edition N° 5118 | Le 03/10/2017
Ces trois dernières années, la rémunération des dirigeants a augmenté en moyenne de 5,1% par an, contre 4,4% pour les managers. Ces évolutions sont bien au-dessus de celles de l’inflation (2%) et de la croissance non agricole (2,5%) Le poids de la pénurie de compétences devient de plus en plus lourd à porter par les entreprises. Les salaires des dirigeants et managers s’envolent d’année en...
Edition N° 5118 | Le 03/10/2017
Hicham Zouanat, président de la commission emploi de la CGEM: «Nous ne révolutionnerons pas le marché de l’emploi sans réviser de fond en comble la législation et les charges supportées par les entreprises» (Ph. L’Economiste) - L’Economiste: Cette inflation salariale menace-t-elle l’attractivité de l’offre Maroc? -  Hicham Zouanat: La compétitivité du Maroc ne se limite pas aux salaires....
  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc