Edition N° 4550 | Le 18/06/2015
35.000 souches devaient être normalement produites sur la période 2010-2014. Mais le retard pris par les structures nationales de recherche a fait que le déficit, notamment de vitroplants, s’est creusé au fil des ans. A tel point qu’il va culminer à 176.760 unités entre 2015 et 2016. Pour baisser à 10.000 plants à partir de 2017 Cette année encore, les dattes marocaines ne profiteront pas de...
Edition N° 4549 | Le 17/06/2015
La tendance baissière du déficit commercial se poursuit. A fin mai dernier, le taux de couverture a gagné 8,7 points. Jamais le niveau du déficit commercial n’a été si bas depuis 2003. La forte baisse de la facture énergétique combinée à la hausse de l’export des phosphates et dérivés, de l’industrie de l’automobile et de l’agroalimentaire expliquent ce recul Il s’est établi à 59,1% contre...
Edition N° 4549 | Le 17/06/2015
Le déficit du compte s’inscrit dans une tendance baissière depuis 2013. La baisse du coût de la facture énergétique conjuguée à l’amélioration relative de l’offre exportable devraient en accélérer le rythme Une croissance de 5%, le déficit du compte courant à 3% du PIB et un taux d’inflation de 1,5%. Ce sont là les dernières prévisions de la Banque centrale pour l’année 2015. Le Conseil de...
Edition N° 4547 | Le 15/06/2015
Jamais la production et les stocks de céréales n’ont atteint des records si importants. Ils restent toutefois concentrés dans les pays développés. En cause, la mainmise sur la R&D en termes de semences, de technologies et de mécanisation Le constat est établi. L’agriculture peut servir de locomotive de développement économique et social. C’est la principale conclusion des travaux de la...
Edition N° 4546 | Le 12/06/2015
L’export des fruits et légumes décroche. A fin mai dernier, Autant la diversification du marché des agrumes s’améliore, autant la concentration des primeurs sur l’Union européenne se renforce avec près de 90% de l’export. Pour les agrumes, un rééquilibrage a été opéré cette année entre l’UE et le marché russe   un peu plus de 1,2 million de tonnes ont été exportées contre 1,4 million, soit...
Edition N° 4546 | Le 12/06/2015
Comment déployer une nouvelle révolution verte sans dégâts sur l’écosystème? C’est la question centrale de la 16 Conférence annuelle du Global Development Network (GDN) organisée en partenariat avec l’OCP Policy Center. Les débats se tiendront jusqu’au samedi 13 juin. L’ambition des organisateurs est de mettre en équation «l’exigence d’une  agriculture productive  et le souci de sauvegarde de l’...
Edition N° 4544 | Le 10/06/2015
Alors que les échanges extérieurs ont doublé depuis 2009, les primes d’assurance maritime affichent une stagnation. En 2014, leur niveau n’a pas dépassé celui de 2007: 320 millions de DH. Alors que le montant de l’import exprimé (coût et fret) s’est établi à 386,1 milliards de DH. Dans l’absolu, la part de la branche dans le marché est passée de 7 à 3% sur la dernière décennie Pas moins de...
Edition N° 4543 | Le 09/06/2015
Les agrumiculteurs anticipent et s’organisent pour être en phase avec la nouvelle orientation qui sera imprimée par le plan Maroc Vert. L’essentiel du pilotage de la stratégie agricole sera transféré aux opérateurs via les interprofessions. L’Etat n’aurait plus qu’à faciliter la tâche au privé. A charge pour ce dernier de piloter toutes les activités de production, de valorisation, de...
Edition N° 4541 | Le 05/06/2015
La filière des fruits et légumes doit opérer un grand virage pour s’adapter aux nouveaux modes de distribution. Tout particulièrement les primeurs. Le contexte se distingue par des marchés tendus avec une pression sur les prix pour les produits banalisés. Les distributeurs exigent plus d’imagination marketing de la part des fournisseurs: conditionnement unitaire, préemballé, avec dans certains...
Edition N° 4541 | Le 05/06/2015
Les primeuristes marocains vont devoir s’adapter Le Maroc exporte plus de 50 variétés de fruits et légumes sur 50 pays du monde. Mais la concentration reste de mise par produit et par marché. Pour les primeurs, l’UE en absorbe 80% et les tomates y représentent la moitié des volumes. Quant aux agrumes, ils sont écoulés à raison de 60% sur le marché russe et les petits fruits prédominent à...
  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc