L'Edito

Cheese!

Par | Edition N°:904 Le 28/11/2000 | Partager

Mais souriez, vous êtes là pour la photo. Faites au moins semblant, dites "cheesse"; en anglais, c'est fromage.Le pays a-t-il perdu sa joie de vivre? Et surtout l'élite, celle du monde des affaires comme de la haute administration, cultive le geignement comme raison d'être. Les conversations vont de "morose" et "rien ne marche" à "la conjoncture est mauvaise". Il ne s'agit plus de conjoncture, mais de structure, puisque ce qu'ils appellent "la crise" dure depuis vingt ans.Certes, la photo de famille n'est pas rose: les frères pauvres, les cousins sans eau, les chômeurs, le Parlement dans sa sieste, le gouvernement dans sa bulle... Mais le pays tourne, et ceux qui se plaignent ne sont pas les plus malheureux. Ce sont même des privilégiés, des responsables dont les vrais malheureux attendent des initiatives et de l'optimisme.Il faut reconnaître que le discours défaitiste est un contrepoison à un autre mal, le discours officiel qui, lui, nie tous les problèmes: C'est celui du Maroc heureux, le nombril du monde, riche de ses traditions, de son artisanat...; de la démagogie simpliste, à laquelle personne ne croit. Il vaut mieux prêcher par l'exemple des bonnes actions, et il y en a.Cette démagogie est relayée par les deux télévisions publiques devenues lugubres. Elles propagent le virus de la sinistrose dans les foyers au lieu du bonheur. Les samedis soir sur TVM et 2M sont gais comme des enterrements, avec des animateurs immobiles, des chanteurs cravatés et des chanteuses sans corps. Les JT et débats politiques sont des directs du Mur des lamentations. Pour le rire franc, l'action, les beautés que le jeûne m'interdit d'évoquer, zappez donc sur la RAI ou TVE.Tout cela n'est pas neutre, car les discours influent sur l'action. De plus, l'investissement et la consommation, les deux piliers de l'économie et de la richesse, reposent sur l'anticipation et l'optimisme. Le rôle des élites est de cristalliser les espoirs, d'imaginer, de tirer les autres vers demain.Et avec le sourire, sinon elles ne seront plus sur la photo.Khalid BELYAZID

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc