Régions

Tanger: La destination reprend espoir

Par Ali ABJIOU | Edition N°:3438 Le 04/01/2011 | Partager
Un bon score en novembre
Recul remarqué du marché espagnol

LES nuitées touristiques dans les hôtels classés de Tanger semblent aller sur un trend haussier. Le mois de novembre dernier dont les chiffres ont été rendus publics par le département de tutelle dernièrement, semble confirmer cette tendance. Cet avant-dernier mois de l’année 2010, pourtant considéré comme un mois creux par l’ensemble des intervenants dans l’activité touristique, a connu une croissance de 7% par rapport à la même période de 2009. Cet exploit permet à l’activité touristique de la ville d’afficher un solide taux de croissance interannuelle de 14%. Si le mois de décembre est tout aussi bon, les perspectives de terminer l’année avec un score atteignant les 15% de croissance par rapport à 2009 reste possible, selon un opérateur de la place. Le score est d’autant plus intéressant qu’il intervient sans le marché espagnol, pourtant premier client de la destination Tanger. En effet, les arrivées de touristes espagnols ont connu un net recul en ce mois. Le nombre de nuitées a enregistré, en effet, un recul de 18% par rapport à novembre 2009, soit une régression jamais connue auparavant. Si la crise économique qui perdure en Espagne est largement responsable de cet état de fait, les hauts et bas qui ont marqué ces derniers temps les relations du Maroc avec son voisin espagnol sont aussi pointés du doigt. En effet, selon un opérateur local, le marché espagnol est très sensible aux aléas politiques et le moindre incident se répercute sur les arrivées et les nuitées. Par contre le marché des résidents a connu une croissance notable de 8% alors que celui des non-résidents s’est contenté de 7%. Parmi ces derniers, le marché français a enregistré une nette remontée avec 52%, celui allemand a fait mieux avec 74%.
Pour les opérateurs il s’agit nettement d’une nouvelle preuve que la ville peut élargir sa base de clientèle et ne plus dépendre des seuls marchés national et espagnol. D’autre part, le secteur compte bien se refaire une santé lors de cette année 2011. En effet, l’ouverture de plusieurs nouvelles unités devrait étoffer le parc hôtelier. C’est le cas du nouvel Ibis d’Accor qui entrera en service dès cette semaine et du Solazur Husa, un hôtel entièrement rénové dont les portes rouvriront au printemps prochain.
De notre correspondant,
Ali ABJIOU

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc