Affaires

Nexans Maroc mise sur son activité export

Par | Edition N°:3433 Le 28/12/2010 | Partager

. 35% du chiffre d’affaires à l’export. Une forte présence en Afrique . La filiale marocaine se recentre sur ses métiers de baseNexans Maroc, filiale du groupe français Nexans, accueille l’année 2011 avec optimisme. Leader national du secteur du matériel électrique, la filiale marocaine opère dans les marchés d’infrastructures, de l’industrie et du bâtiment. L’arme de la société est le déploiement de son expertise dans des solutions clés en main. «La principale priorité pour 2011 sera d’accentuer notre développement à l’export, nous concentrer sur nos performances industrielles et continuer d’être innovateur sur le marché en y introduisant de nouveaux produits», annonce Azzeddine Kettani, directeur marketing et ventes.Nexans Maroc renforcera sa présence en Afrique. «Notre présence en Afrique est une part intégrante de notre stratégie commerciale aussi bien au niveau de Nexans Maroc qu’au niveau du groupe. Nos produits, câbles et équipements électriques, participent déjà à l’électrification des pays comme le Bénin, le Ghana, Nigeria, Sénégal, Mauritanie, RDC, l’Algérie, etc.», souligne Kettani. Le spécialiste des câbles a donc profité de la dernière caravane de l’export en Afrique pour renforcer son positionnement sur les marchés visités (Mauritanie, Gambie, Burkina Faso et RDC). Surtout que Nexans Maroc réalise près de 35% de son chiffre d’affaires à l’export. L’entreprise a généré au terme du premier semestre 2010 un chiffre d’affaires de 787,9 millions de DH, en hausse de 15,7% par rapport à la même période de 2009. Cependant, pour 2011, «notre chiffre d’affaires, étant totalement lié à l’évolution des cours du cuivre et de l’aluminium, est difficilement prévisible. Notre développement à l’export et les perspectives du marché local pour 2011 nous laissent optimistes quant à la croissance de notre volume de production», estime le directeur marketing et ventes. La filiale marocaine a démarré, depuis quelques mois, l’activité de sa nouvelle unité de câblage aéronautique basée à Mohammédia. Fruit d’un investissement de 110 millions de DH, le site produira annuellement 21.000 km de câbles, soit l’équivalent de 150 tonnes. La construction de cette usine intervient dans le cadre d’un accord signé en 2008 entre Nexans et le constructeur Airbus. Le chiffre d’affaires prévisionnel est de plus de 87 millions de DH. Plus d’une vingtaine de donneurs d’ordre sont identifiés sur les 4 continents. Parmi les pays clients, figurent la France, l’Allemagne, la Chine, le Mexique, la Tunisie, l’Australie… 70% de sa production sera dédiée à l’export.Nexans, rappelons-le, s’est récemment séparée de ses activités batteries de démarrage et batteries industrielles au profit de la société Almabat. Cette activité ne représentait que 8% du chiffre d’affaires. L’enjeu de cette cession est de permettre à la société de se recentrer sur ses métiers de base: câbles et équipements électriques en l’occurrence. Nexans Maroc dispose de deux sites de production. Celui de Casablanca, qui regroupe les unités des transformateurs, des cellules moyenne tension et des postes préfabriqués. Le site de Mohammédia concentre les unités du câble d’énergie, câble téléphonique, câble automobile et du câble aéronautique. L’entreprise emploie aujourd’hui près de 800 personnes. «Le niveau de maturité et de performance de Nexans Maroc se confirme en devenant la 3e usine du groupe après celles de la France et des Etats-Unis et le 5e fournisseur au monde des câbles pour Airbus», annonce Kettani.Mohamed AZMANI

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc