Affaires

Newrest Maroc dévoile son actionnariat

Par L'Economiste | Edition N°:2558 Le 28/06/2007 | Partager

. A Rahal s’ajoutent Accès Capital Atlantique et Agram Invest . Bientôt une académie de formation de personnel qualifié Le groupe de restauration hors foyer et de services aux entreprises Eurest Maroc, détenu par le groupe Newrest, devient Newrest Maroc. L’annonce officielle en a été faite par les responsables du groupe mardi 26 juin à Casablanca. Le groupe a aussi présenté son actionnariat marocain. Désormais la participation marocaine est de 48%, selon les propos d’Olivier Sadran, président du groupe Newrest. Cette part est répartie entre le groupe Rahal, Accès Capital Atlantique, société de gestion de fonds d’investissement détenue par la CDG, et Agram Invest, fonds d’investissement lancé à l’initiative d’Attijariwafa bank, et du fonds d’investissement français Unigrain. L’objectif de cette restructuration est de donner du poids à la participation marocaine, partenaire incontournable pour le développement sur le marché marocain ainsi que vers d’autres pays de la région, estime Sadran. Le groupe a également annoncé son intention de créer, dans les mois à venir, une académie pour la formation de personnel qualifié. Un engagement «citoyen», affirme Olivier Mauricette, directeur de la zone Maghreb Newrest. Ce dernier a également insisté sur la participation citoyenne de son groupe quant à la garantie de la qualité des produits et de la sécurité alimentaire, avec plus de 600 tests de qualité opérés sur tous les repas distribués à travers le Royaume. Newrest Maroc avait déjà annoncé vers la fin du dernier trimestre 2006 une association avec le groupe marocain Rahal (www.leconomiste.com), qui avait investi son capital à hauteur de 33%, pour les activités du catering aérien. «Ce partenariat nous a permis de réaliser une croissance de près de 30%», déclare Sadran. Abdelkarim Rahal Essoulami, président du groupe Rahal, estime quant à lui que ce partenariat a permis à son groupe de se diversifier vers les métiers de la restauration collective qui lui étaient inconnus. Le groupe s’était également lancé dans la restauration pour prison. Une expérience qui a pris fin pour des raisons de budget. Actuellement, Newrest Maroc emploie près de 3.000 personnes et réalise un chiffre d’affaires de 390 millions de DH. D’après Sadran, le groupe est à 80% de parts de marché. Ses principales activités sont relatives à la restauration sociale collective (écoles, hôpitaux), la restauration dans les aéroports, gares ferroviaires et autoroutes (Newrest Rahal Retail), les services d’assistance aux entreprises, et le catering aérien.Le groupe Newrest procède généralement à des partenariats locaux avec les opérateurs des marchés sur lesquels il s’implante. Ceci dans le but de bénéficier de leur connaissance du marché et de leur réseau de clientèle. Implanté dans une vingtaine de pays, il est présent dans le Grand Maghreb: Maroc, Algérie, Tunisie, et plus récemment en Mauritanie, par le biais d’une filiale de Newrest Maroc.Ahlam NAZIH

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc