fermer
Accueil

L'économiste, le premier quotidien économique au Maroc

mercredi 23 avril 2014,
En cours de chargement ...
Votre journal aujourd´hui

Lydec met en place les «espaces services»

   
. Nouveau mode de paiement des factures . 30 points de proximité avant fin mars Désormais, payer sa facture d’eau et d’électricité près de chez-soi est possible. Le client n’aura plus besoin de se déplacer aux agences Lydec. Il peut s’acquitter de ses redevances dans des points de paiement “espaces services”, logés dans des commerces de proximité (téléboutiques, supérettes, bureau de tabac, …).“Dans notre plan d’action Massira 2007, la relation de confiance et de proximité est un axe prioritaire. D’où notre grand intérêt à travailler les aspects front office de notre activité”, souligne Alain Le Roux, directeur adjoint des opérations à Lydec.Le concessionnaire casablancais compte ainsi étoffer, progressivement, ce nouveau canal de paiement. Actuellement 15 “espaces services” sont opérationnels. Ce sont ceux-là qui ont servi d’expérience pilote. “15 autres points de paiement supplémentaires entreront en service à partir du 21 mars”, affirme Le Roux. Le tout sera porté à 55 en juin 2005 et 130, une année après, selon un plan de déploiement. Ce dernier tient compte des impératifs de formation, du choix des emplacements et d’équipement des espaces services. Notons que ces derniers couvriront Casablanca et Mohammédia également, champs d’intervention de Lydec.

Eviter les files d’attentes
La généralisation de ce mode de paiement est confortée par les résultats probants du site pilote. De novembre 2004 à février 2005, 120.000 transactions ont transité par ce site, soit 140.000 factures encaissées. La répartition géographique n’est pas faite au hasard. Il prend en considération l’éloignement par rapport à l’agence la plus proche, la performance de l’encaissement à domicile et la densité démographique du quartier. Les responsables de la Lydec sont catégoriques: ce nouveau mode de paiement vient répondre aux attentes des clients. Des enquêtes trimestrielles de satisfaction et des enquêtes “poste contact” ont identifié chez les clients le besoin de payer leurs factures prés de chez eux. De cette façon, ils éviteront le déplacement aux agences et les files d’attente. Et surtout, ils ne sont plus liés à l’horaire de service de Lydec. Ils peuvent s’acquitter de leurs redevances 7j/7, à n’importe quelle heure. La Lyonnaise des eaux en tire aussi des avantages: allégement des flux de pointe au niveau des agences et amélioration de la couverture géographique sans avoir le besoin d’en créer d’autres “qui pourraient être sous-employées, surtout dans les zones en développement”, précise Le Roux.Par ailleurs, tout commerçant désireux d’exploiter ce nouveau service, doit avoir l’agrément de Lydec. Celle-ci n’est cependant pas en relation juridique avec le concessionnaire de l’espace service. “C’est un prestataire externe, en l’occurrence M2T, qui gère le réseau des commerces agréés. Il prend en charge aussi le réseau de télécommunication qui les lie au système informatique de Lydec”, explique Le Roux. Autrement dit, la rémunération du concessionnaire, pour l’instant confidentielle, est une affaire de M2T.Ali JAFRY