fermer
Accueil

L'économiste, le premier quotidien économique au Maroc

vendredi 31 octobre 2014,
En cours de chargement ...
Votre newsletter

L'offset numérique sur le marché du petit tirage

   
Les techniques d'impression traditionnelle ne sont pas adaptées au court tirage. Une nouvelle machine conçue pour ce créneau vient d'être introduite sur le marché domestique.


Les petites imprimeries spécialisées dans les courts tirages en couleur et autres photograveurs devront se repositionner ou disparaître. Pour cause, le numérique est en train de bouleverser le secteur. Cette nouvelle étape est enclenchée avec l'introduction sur le marché local, par Chimprint, société de distribution de produits destinées aux arts graphiques, de l'E-Print 1000, une presse offset couleur numérique essentiellement versée sur ce créneau. X Graphics, une société spécialisée dans le flashage, a déjà acquis cette machine qui sera opérationnelle à partir de la deuxième semaine de janvier 1996. Les responsables de cette société estiment qu'il existe une demande latente, notamment pour les tirages de 100 à 200 exemplaires, un besoin quasiment non couvert par les machines offset classiques pour des raisons de coût. La cible est très large, mais le volume du marché reste cependant difficile à quantifier. Aux Etats-Unis, l'impression couleur à courts tirages représente actuellement quelque 25 milliards de Dollars.

Assemblage électronique


Conçue par Indigo, une société présente au Moyen-Orient, en Europe et aux Etats-unis, l'E-Print 1.000 imprime directement à partir de données numériques sans recours aux consommables utilisés dans l'imprimerie traditionnelle, notamment les films, les plaques et les épreuves. Avec l'encre liquide, cette machine se démarque de l'impression électronique qui s'appuyait jusqu'alors sur la photocopie utilisatrice de toner en poudre et limitée à une gamme réduite de types de papier. Elle reçoit directement les données et les prépare pour l'impression. Elle reconnaît les formats standard et peut fonctionner en mode autonome ou connectée en réseau à des systèmes de prépresse et PAO. L'E-Print 1000 accepte un large éventail de types de papiers couchés et non couchés(1), de papier recyclé, d'étiquettes et de carton. Il est souligné que la configuration standard permet d'imprimer en polychromie par le biais de quatre encres couleurs primaires. L'impression en six couleurs est disponible en option. Il est aussi possible d'ajouter des encres ou des couchages spéciaux fluorescents.
Selon les distributeurs, cette machine présente plusieurs autres particularités. La numérotation des feuilles est très simplifiée et le nombre de compteurs quasi-illimité. Ainsi, il n'est pas nécessaire de réaliser l'assemblage du fait qu'elles se suivent dans l'ordre et pour la même raison la phase de pliage est économisée. Les deux faces du papier peuvent être imprimées directement. Couplée à l'assemblage électronique, cette option permet d'imprimer la totalité d'un document ou d'une publication de plusieurs pages finies. Par ailleurs, chaque document peut être personnalisé à partir de profils enregistrés dans une base de données et la modification de la langue d'impression aisée.
De plus, il n'est pas nécessaire d'avoir une qualification en imprimerie pour la faire fonctionner, d'autant que la qualité est gérée électroniquement.

4,2 MDH HT


Autre point important: outre l'élimination des gâchis, qui peuvent être parfois élevés dans l'impression couleur classique, les quantités à imprimer peuvent être strictement limitées aux besoins de l'utilisateur et non déterminées par les coûts de mise en oeuvre. Mieux, le tirage peut être fractionné et programmé en fonction du budget. Ce qui permet de réaliser des économies substantielles. Au coût moindre, s'ajoutent des délais de production très courts contrairement à la technique traditionnelle qui requiert beaucoup de temps de préparation.
Il est souligné que la machine est très rentable dans les petits tirages inférieurs à 1.000 exemplaires, et de très petites quantités de 50 ou moins peuvent être mieux valorisées. La capacité de production est de 1.000 feuilles/heure en quadrichromie et de 4.000 feuilles/heure en une couleur.
Le prix de E-Print 1000 varie en fonction des équipements choisis. Sous réserve des dispositions fiscales de la Charte des investissements, le coût actuel d'une configuration moyenne est d'environ 4,2 millions de Dirhams hors taxes. Selon M. Jean-Luc Martinet, président de Exipp, société importatrice de papier, l'utilisation de machines performantes telles que E- Print 1000 sera facilitée par la forte croissance de la consommation de papier transformé qui devra atteindre 13 kg/hbt en l'an 2000 contre 10,5% en 1994.

Alié Dior NDOUR.