Affaires

Les Russes s’intéressent de plus près au Maroc

Par L'Economiste | Edition N°:2072 Le 26/07/2005 | Partager

. Le groupe Metropol investit 150 millions d’euros dans un projet touristique. Depuis le 13 juillet, suppression des visas pour les touristes russesLes hommes d’affaires russes investissent de plus en plus au Maroc. Une délégation menée par Gabriel Banon, conseiller auprès du Conseil de sécurité économique de la Fédération de la Russie, a rencontré plusieurs responsables marocains du 12 au 18 juillet. Celle-ci était composée d’Alexander Udaltsov, président de Metropol IFC, une des plus importantes sociétés d’investissement russes. L’objectif de ces rencontres est, selon Banon, “de promouvoir les relations économiques de la Russie et du Maroc”. L’aide à la coopération scientifique et technique dans l’industrie et la réalisation de projets d’investissement à long terme ont également été abordées. La première opération au Maroc concerne un projet touristique “haut de gamme” de 150 millions d’euros (1,5 milliard de DH), qui sera réalisé à Tamsloht, dans la région de Marrakech. Les Russes participent dans cet investissement à hauteur de 50%. Le reste est pris en charge par la société américaine Strategic Partener (25%) et un groupe de personnes physiques dont Gabriel Banon (25%). Le projet dont le démarrage du chantier est annoncé pour septembre prochain devrait générer, selon ses promoteurs, 1.100 emplois directs et 3.000 emplois indirects. L’inauguration du complexe hôtelier, d’une capacité de 1.200 lits, est prévue pour juillet 2008. L’ouverture d’un bureau de Metropol IFC à Marrakech pour le suivi du projet et la fourniture de services de conseil sont aussi au programme. “La représentation du groupe favorisera la participation des moyens des investisseurs russes dans l’économie marocaine”, explique Banon. Dans ce sens, des contacts ont été pris avec les responsables de l’OCP (Office chérifien des phosphates) pour la mise en place de joint-ventures ou de sociétés mixtes. Il a été notamment question, selon les Russes, de la réalisation d’une usine d’engrais complexe. “Cette visite marque un nouveau pas dans la coopération entre la Fédération de Russie et le Maroc”, souligne Atikuz Zaman, président du Conseil d’orientation du Conseil de sécurité économique. Une coopération boostée par la visite du SM le Roi Mohammed VI en Russie, en octobre 2002. Un autre tournant est donné aux échanges entre les deux pays avec la suppression officielle, le 13 juillet dernier, des visas pour les ressortissants russes. Alexandre Tokovinine, ambassadeur de la Fédération de la Russie à Rabat, indique que près de 12.000 touristes ont visité le Maroc en 2004. “Les Russes voyagent beaucoup et font partie des touristes qui dépensent le plus par jour. Et la demande vers le Maroc est importante”, ajoute l’ambassadeur. Fatima EL OUAFI

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc