Courrier des Lecteurs

Les piliers du marketing de demain

Par | Edition N°:713 Le 28/02/2000 | Partager

· Les principales préoccupations du marketing pour préparer la mutation des sociétés financières

"Quel marketing pour le troisième millénaire?", c'est le thème qui a prédominé lors du séminaire "Stratégies de développement gagnantes pour la banque et l'assurance" organisé par AOB Consulting les 24 et 25 février.
Pour le conférencier Michel Badoc, professeur à HEC Paris et expert en marketing pour les banques et les sociétés d'assurances européennes, les deux secteurs doivent inéluctablement allier leurs forces pour faire face à la concurrence de plus en plus vorace.
«En Europe, nous assistons de plus en plus à l'émergence de sociétés financières qui regroupent les banques et les assurances. L'ouverture des barrières réglementaires provoque une concurrence inédite".
Cependant au Maroc, l'activité des sociétés financières n'est pas assez développée", commente un banquier.
«Elle ne tardera pas à décoller. L'intégration de nouveaux métiers est devenue inévitable, banque-assurance, banque-immobilière, banque-information...", rétorque M. Michel Badoc.
"En France, en moins de 10 ans, les réseaux bancaires ont pris plus de 50% du marché de l'assurance vie-capitalisation-retraite en affaires nouvelles", ajoute M. Badoc. "A l'avenir, les leaderships seront partout disputés, de nouveaux entrants ou des institutions redynamisées mèneront la vie dure aux systèmes traditionnels dans tous les pays européens".
Les sociétés financières seront ainsi contraintes, en moins de 10 ans, à franchir le pas en passant de l'ère du protectionnisme à celle de la concurrence internationale.

Toutefois, les sacrifices humains et financiers consentis par ces sociétés pour améliorer la productivité des institutions ne serviront à rien s'ils ne conduisent pas au développement. Ce dernier ne peut être atteint sans la fonction marketing, lien privilégié entre l'institution et le client.
"Le marketing doit retrouver ses lettres de noblesse en se situant parmi les principales priorités des directions générales de demain", souligne le conférencier.
Pour lui, le marketing de demain sera orienté vers trois éléments essentiels: clientèle, concurrence et profit.
"Dorénavant, il est nécessaire de mettre le client au coeur des priorités des institutions, en anticipant en permanence les offres et actions de la concurrence afin de réaliser un plus grand profit", argumente M. Badoc.
Ces trois recommandations sont valables depuis des siècles, Confucius n'a-t-il pas dit: "N'oublie pas que quand tu veux faire quelque chose, tu as contre toi: les gens qui voulaient faire la même chose, les gens qui voulaient faire le contraire et la masse d'individus qui ne voulaient rien faire".

Fadoua TOUNASSI

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc