Culture

Les grands moments du festival Mawazine

Par L'Economiste | Edition N°:3276 Le 14/05/2010 | Partager

. Les stars attendues: Elton John, Santana, Mika et Sting. Cent spectacles sur cinq scènes en plein air et trois salles fermées . Un budget de 27 millions de DH L’association Maroc Cultures, organisatrice du festival Mawazine voit grand. Depuis le démarrage de ce festival en 2001, elle a reçu de grandes stars mondiales comme Whitney Houston, Stevie Wonder, Juanes, Kylie Minogue, Alicia Keys, Cesaria Evora ou encore Ennio Morricone. Pour cette neuvième édition encore, de grands moments sont attendus du 21 au 29 mai, avec les grandes stars que sont Elton John, B.B King, Julio Iglesias, Carlos Santana, Mika et Sting… Une programmation exceptionnelle, avec plus d’une centaine de spectacles, qui fait dire à Aziz Daki, directeur artistique du festival qu’il s’agit «d’un des plus grands festivals de musique au monde... Il y a tellement de moments intéressants que chacun trouvera chaque jour et durant toute la durée du festival de quoi satisfaire ses goûts». Les amateurs de musique arabe seront eux aussi comblés, puisque la scène orientale sera tout aussi riche et variée. Du Liban, Maroc Cultures accueillera Majda Roumi, Elissa, Rami Ayach, Myriam Faris et Wael Jasser. D’Irak, le festival recevra aussi Majid Al Mohandiss et l’Egypte sera, elle, représentée par Amal Maher et Tamer Hosni. Les frères Chemirani, percussionnistes renommés et ambassadeurs de la musique iranienne traditionnelle seront au rendez-vous. Des styles musicaux plus originaux sont au menu également avec Deolinda, dont les accords latins côtoieront ceux de Géorgie, de Grèce, du Bangladesh ou de Mongolie. Les percussions de l’Afrique retentiront tout au long du festival en compagnie d’artistes ambassadeurs d’Éthiopie, du Mali, du Bénin, du Sénégal… C’est ainsi que Alpha Blondy, Ismaël Lô, Angélique Kidjo, pour ne citer que les plus connus, feront vibrer Mawazine de leurs rythmes endiablés.Les artistes marocains de la chanson nationale populaire ou lyrique seront largement représentés, avec notamment Abdelhadi Belkhayat, Tahour, Aïcha Tachinwit et Mazagan. Sans oublier Jil Jilala, Bachir Abdou, Fatima-Zahra Lahlou, Mohamed El Ghaoui, Hamid El Kasri, Nouri, Saïd Mouskir et Abderrahim Souiri. Le festival favorise aussi l’expression des musiques urbaines qui seront très bien représentées à travers la participation de Don Bigg, Oum, Nabyla Maan, Dirty Faces, Chemical Bliss et Setta Fusion, entre autres. D’autres artistes connus et reconnus seront également de la partie, tels que Harry Connick Junior, Maghreb United, Faudel ou Maurane. Parmi les temps forts du festival, on trouve les spectacles de rue qui traverseront les principales artères de la ville. Parmi ces spectacles, la troupe française Basculoscopie utilise l’acrobatie comme langage. Ce carillon géant, immense boîte à musique métallique en mouvement rotatif perpétuel, baladera ses courbes, contorsions et sauts périlleux dans la ville. Le coloré carnaval Barranquilla de Colombie inondera Rabat de ses danses, parades musicales et masques. Le Kocani Orkestar de Macédoine mixera, avec ses douze musiciens et leurs cuivres, les rythmes turcs, bulgares et les harmonies orientales. Le groupe franco-maghrébin Fanfaraï confrontera les musiques traditionnelles du Maghreb à des influences afro-cubaines et de jazz. Pour les enfants, un spectacle leur fera apprécier la magie du cirque. Deux ateliers leur sont dédiés, pour découvrir l’instrument original qu’est le didgeridoo, ainsi que les percussions. Un troisième atelier initiera les plus grands au tango. Le festival permettra avec l’exposition du musée d’art contemporain d’Anvers, de faire un voyage à travers une prestigieuse collection d’art contemporain, aux galeries Bab Rouah et Bab El Kébir. L’édition 2010 sera aussi celle de l’union entre le rap marocain de Don Bigg et la musique cubaine d’Omar Sosa. Le soliste chinois Liu Fang, et Driss El Maloumi, virtuose marocain surnommé «l’enchanteur du oud» mêleront leurs accords dans un concert très spécial. Le spectacle Dunes introduira la danse au coeur de la capitale, à travers un dialogue instauré entre le flamenco et la danse contemporaine, par deux grands chorégraphes, stars de la danse moderne, d’origines marocaine, Sidi Larbi Cherkaoui, et espagnole, Maria Pagès.Pour la première fois, le festival Mawazine fera la part belle aux nuits blanches. Deux soirées DJ et une soirée New Wave enflammeront le dancefloor rbati. Les soirées DJ viendront clôturer les concerts des têtes d’affiche le samedi 22 et le samedi 29 mai. Amine K, Antoine Clamaran, Karsh Kale, Max Zotti et Laurent Wolf se produiront sur la scène OLM Souissi. Enfin, la soirée New Wave, en clôture du festival, offrira une scène de danse, non stop de midi à minuit. Au total, précise le directeur artistique, ce sont près de 2 millions de visiteurs qui sont attendus. Le budget est estimé à 27 millions de DH, un record!


Scènes du festival et billetterie

Cinq grandes scènes seront aménagées en plein air: ouvertes et accessibles à tous, elles sont conçues et sécurisées pour accueillir un très large public (entre 15.000 et 50.000 personnes). Sur la scène OLM Souissi, l’accès est gratuit pour tous à l’exception de l’espace en devanture de scène, où les tickets sont en vente à 300 ou 600 DH, en fonction des concerts. Sur la scène Nahda, l’accès est gratuit, à l’exception de l’espace VIP (où les tickets coûte 300 DH). Les scènes Bouregreg, Yacoub El Mansour et plage de Salé sont gratuites pour tous. L’espace Chellah, le théâtre national Mohammed V et la Villa des Arts de Rabat accueilleront aussi des concerts chaque jour avec des tickets majoritairement à 100 DH, à l’exception de quelques-uns à 300 DH. Les organisateurs proposent des cartes «Gold» à 2.000 DH qui donnent accès à tous les concerts et des cartes «Week-end» à 1.000 DH. Pour acheter les cartes et les tickets, il faut s’adresser aux agences Mawazine à la gare Rabat ville et au Twin Center, mais aussi au théâtre Mohammed V, à la Villa des Arts de Rabat, au Megarama de Casablanca, dans les agences Maroc Telecom, les agences Atlas Voyage et les agences Jet4You. Les ventes en ligne sont possibles à l’adresse www.festivalmawazine.ma.Nadia BELKHAYAT

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc