Economie

Le surgelé alourdit le panier de la ménagère

Par L'Economiste | Edition N°:288 Le 10/07/1997 | Partager

Poissons, pizzas, frites, viandes... les produits surgelés se frayent un passage sur les rayons réfrigérés. Mais le marché reste encore timide. Moroccan National Food Company et McCaïn International, leader mondial de la frite surgelée, viennent d'organiser une journée de présentation de la gamme des produits.


PRES de 200.000 kg de frites surgelées vendues par an, 2 millions de DH de chiffre d'affaires sur la viande hachée, le hot dog et le poulet surgelés... la société Moroccan National Food Company continue sa percée sur le créneau du surgelé. Ses objectifs: secouer un marché encore somnolent et donner goût à un concept encore nouveau au Maroc.
Créée en mai 1995 par MM. Marouane et Taoufik Bensouda, la société est spécialisée dans l'importation et la distribution de produits surgelés destinés aux professionnels. "Même si ce marché est encore à l'état embryonnaire, nous y croyons beaucoup. Et tout nouveau concept nécessite un temps d'adaptation", souligne optimiste M. Taoufik Bensouda, administra-teur délégué de la société. Celle-ci veut ainsi profiter du glissement des habitudes alimentaires enregistré sur le marché marocain. "Les ménages commencent à devenir des consommateurs de produits pratiques. Outre l'augmentation des volumes de ventes, notre objectif est de créer un marché et d'y investir". Pour cela, l'entreprise multiplie ses interven-tions de communication et a organisé le 8 juillet une journée de dégustation et de présentation de l'ensemble de la gamme com-mercialisée.
Aujourd'hui, la société intervient au niveau de trois créneaux: viande hachée, poulet et hot dog surgelés, crème glacée et barres chocolatées (Mars Ice Cream) et frites surgelées du géant McCaïn, un des grands fournisseurs des chaînes de restauration internationales. Présent dans plus de 100 pays, ce groupe affiche actuellement un chiffre d'affaires de 4 milliards de Dollars, emploie 13.000 personnes et détient 57% du marché mondial de la frite surgelée.

Près de 90% de la clientèle de Moroccan National Food Company est constituée de food-services, de restaurants, d'hôtels et de fast-foods tels que Dairy Queen, Jackson Burger... Des négociations sont actuellement en cours avec le Club Méditerranée.
La société est également présente dans les grandes surfaces et diverses supérettes. "Si le marché répond à nos attentes et nous permet de développer nos ventes, nous avons avec nos partenaires, tels que McCaïn, des accords de principe pour la création d'unités de production qui nous permettraient l'exportation vers le Maghreb", précise M. Bensouda.
L'installation de l'entreprise a nécessité un investissement de l'ordre de 16 millions de DH, financés en partie par crédits et en partie par fonds propres. La distribution des produits surgelés, à elle seule, a englobé près de 8 millions de DH avec l'achat des cinq camions frigorifiques, les 850 congélateurs mis à la disposition des points de vente afin d'éviter la rupture de la chaîne de froid, les entrepôts de 800 m2 dont une chambre froide de près de 400 m3. Actuellement, la société est présente à Casablanca, Rabat, Marrakech et Agadir essentiellement. `
En 1996, elle a réalisé un chiffre d'affaires de l'ordre de 10 millions de DH. Les prévisions pour 1997 portent sur environ 13 millions de DH.

Domino's Pizza bientôt au Maroc


Avec ses 5.500 points de vente aux Etats-Unis, ses 1.500 en international et un objectif de 3.000 à l'horizon 2000, Domino's Pizza, spécialisé dans la pizza à emporter et livrée à domicile ouvre ses premiers restaurants au Maroc à la fin de l'année 1997.
Première destination: Casablanca avec deux points de vente, l'un sur le Bd Massira Al Khadra et l'autre sur le Bd Moulay Youssef. L'investissement nécessaire pour un point de vente, précisent MM. Marouane et Taoufik Bensouda, master-franchisés, est compris entre 3 et 4 millions de DH, englobant l'achat du local, l'aménagement et l'équipement professionnel. Pour le démarrage, tous les ingrédients seront importés, à l'exception de la farine qui sera fabriquée localement selon les normes du franchiseur.

Meriem OUDGHIRI

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc