Economie

L'AMTE tient sa 1ère AG

Par | Edition N°:50 Le 22/10/1992 | Partager

L'AMTE a tenu sa première Assemblée Générale Annuelle. Le bilan du premier exercice est jugé satisfaisant par les participants. Une intensification des activités est envisagée. La présence des membres correspondants, en particulier les banquiers, dans le Conseil d'Administration n'est pas encore prévue.
Les résultats de l'enquête sur les "relations banques-entrepries" menée auprès de 200 entreprises seront publiés dans le troisième numéro du "Bulletin de L'AMTE". Un séminaire sur "le contrôle des conditions bancaires" est prévu au cours du mois de Novembre. Les annonces ont été faites lors de la première Assemblée Générale Annuelle de l'AMTE tenue le 14 Octobre. Selon M. Mohamed El Hajjouji, Chef du Département Trésorerie de la RAM et Président du Conseil d'Administration de l'Association, cette date constitue "un véritable point de départ" pour cette organisation qui entend intensifier ses activités. Le premier exercice a été principalement centré sur deux actions, le lancement de l'Association et la sensibilisation des acteurs économiques sur l'importance de la gestion de la trésorerie, notamment avec l'organisation de la première Journée Nationale de la Finance et de la Trésorerie. De plus, outre la mise en place d'un comité de rédaction en charge de la publication du "bulletin de l'AMTE" qui en est à sa deuxième parution, trois commissions de travail ont été créées. Il s'agit des commissions "Relations banques-entreprises, "Formation" et " Fonction de trésorerie". Cependant, le problème de la composition du Conseil d'Administration, inscrit en questions diverses, a été soulevé en particulier par les banquiers qui ont le rang de membres correspondants, celui-ci ne leur conférant pas le droit de siéger dans cette structure. L'argument avancé est que la banque est d'abord une entreprise et entretient une trésorerie. Elle a les mêmes préoccupations que les autres entreprises quant à la gestion de ses ressources. En tant que membre, elle devrait logiquement avoir un droit de regard sur la conduite de l'Association. Cette position n'a pas été partagée par la majorité des participants qui ont tenu à démontrer que, bien qu'étant une entreprise, la banque et les autres entreprises n'ont pas les mêmes problèmes de gestion de trésorerie. Les trésoriers d'entreprises industrielles et commerciales la considèrent toutefois comme un partenaire avec lequel la collaboration est indispensable.
La proposition d'une assemblée générale extraordinaire a été soumise aux participants en vue d'une modification des statuts permettant aux membres correspondants de siéger au CA. Elle a été sanctionnée par un vote négatif. La même structure a alors été maintenue. M. Hajjouji a été reconduit au poste de Président, et M. Rachid Barmaki, Directeur Financier des Wagons-Lits a maintenu son poste de Sécrétaire Général.

A. N.

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc