fermer
Accueil

L'économiste, le premier quotidien économique au Maroc

samedi 20 décembre 2014,
En cours de chargement ...
Votre newsletter

Investissements touristiques
Les gros appétits de Madaëf

   
. 1.700 clés avec plus de huit unités hôtelières en projet. Obstacles: Prix inadapté et rareté du foncier . Les investissements à l’horizon 2013 sont de 4 milliards de DHL’investissement touristique va bon train. Dans ce sens, la société Madaëf a un plan de développement très ambitieux à travers le Maroc. La firme dispose actuellement d’un portefeuille de 2.500 clés et le plan de développement d’ici 3 à 4 ans représente 1.700 clés avec plus de huit unités hôtelières en projet.«Notre objectif est de créer un portefeuille d’hôtels très diversifié en produits et en destinations. Il s’agit aussi d’offrir à de futurs investisseurs institutionnels une opportunité d’investissement dans l’un des secteurs les plus rentables au Maroc», indique Abderrahmane El Ouazzani, directeur général de Madaëf, filiale du groupe CDG. Le plan de développement stratégique de Madaëf s’organise autour de plusieurs axes. Il s’agit d’orienter les investissements principalement vers les localisations premiums pour l’ensemble des destinations ciblées. L’idée est de se positionner sur des destinations à fort potentiel de développement (Tanger, M’diq, Fnideq, Rabat, Fès, Saïdia) et de poursuivre l’investissement dans des zones où l’activité est rentable (Marrakech, Agadir et Casablanca). Il s’agit aussi de limiter le portefeuille des actifs hôteliers aux produits à forte valeur ajoutée et de construire une véritable stratégie de marque… L’accès au foncier et au financement redevient un problème. «Un prix du foncier inadapté à l’hôtellerie et sa rareté dans les centres villes sont les quelques obstacles rencontrés pour réaliser les projets», affirme El Ouazzani. Il cite aussi «le nombre limité d’investisseurs institutionnels et le manque de communication positive pour quelques grands projets touristiques». «Le secteur touristique doit être considéré comme un secteur à part entière et surtout très différent du secteur de l’immobilier pur», ajoute le DG de Madaëf. Pour lui, l’investissement touristique n’est pas à court terme. L’horizon de rentabilité est entre 7 à 10 ans et toutes les analyses sectorielles prouvent que c’est un secteur très rentable. Ainsi, les banques marocaines peuvent avoir des difficultés à financer tous les projets touristiques à cause de besoins de financement d’autres secteurs. Il faudrait donc trouver d’autres solutions de financement.Le fonds Madaëf a vu le jour en décembre 2006 dans le but d’investir dans le secteur de l’immobilier touristique et ses infrastructures d’accompagnement.Madaëf confie la gestion de ses actifs à des gestionnaires hôteliers de renommée internationale. La valeur globale du portefeuille de Madaëf est appelée à croître considérablement. La taille prévisionnelle des investissements à l’horizon 2013 étant de 4 milliards de DH. Actuellement de l’ordre de près de 2 milliards de DH, elle est répartie entre quatre hôtels opérationnels: hôtel N’Fis Marrakech (géré par Le Meridien), hôtel Club Issil Marrakech (géré par Look Voyages), hôtel Royal Golf El Jadida (géré par Accor Hospitality) et Gran Oasis Saïdia (géré par Oasis hotels & resorts). Sans oublier la prise de participation de Madaëf à hauteur de 94% dans la SIM (Société immobilière de la mer) dont le total d’actifs s’élève à 1,3 milliard de DH et qui détient l’ensemble des Clubs Med au Maroc: Palmeraie (village 4 tridents/Riad 5 tridents), Médina (village 4 tridents), Agadir (village 3 tridents), Smir (village 3 tridents) et Yasmina (village 3 tridents). S’ajoute aussi la prise de participation de Madaëf à hauteur de 85% dans la société dédiée aux résidences touristiques gérées par Pièrre & Vacances pour le projet Eco Resort à Chrifia. Ce partenariat vise à développer des résidences urbaines à Fès, Rabat, Casablanca et Marrakech.
Projets en cours

Marina CasablancaInvestissement: 2 milliards de DHHôtel Tour 5 étoiles- Capacité: 350 chambres
Hôtel 5 étoiles luxe- Capacité: 150 chambres- Centre d’affaires et de conférences
Marina et ses commercesOued Negro, M’DiqInvestissement: 1 milliard de DH (hors foncier)Hôtel luxe: Banyan Tree- Capacité: 82 suites villas
Hôtel luxe: GHM- Capacité: 108 chambresGhandouri, TangerHôtel 4 étoiles- Capacité: 180 chambres, dont 30 suites- Investissement: 172 millions de DHCentre multifonctionnel de l’Agdal, RabatHôtel 5 étoiles- Capacité: 200 chambres- Investissement: 400 millions de DH.F. Z. T.